Bloodlines

Auteur : Richelle Mead
Saga : Bloodlines
Rang dans la saga : N° 1
Editeur : Castelmore
Date de parution : vendredi 19 octobre 2012
Public : Adolescents
Genre : Young Adult
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

Bon sang ne saurait mentir...

Sydney est alchimiste. Elle déteste les vampires et protège les humains en leur dissimulant l'existence de ces êtres maléfiques.

Lorsqu'on lui assigne une nouvelle mission, la jeune fille se voit obligée de mettre de côté ses réticences: elle doit cacher et protéger une vampire de lignée royale qui fait l'objet de menaces de mort. Quel meilleur endroit pour cela qu'un école privée à Palm Spring, sous le soleil de Californie? Voilà bien le dernier endroit où des vampires sanguinaires iraient les chercher !

Mais le mal rôde... Sydney saura-t-elle se montrer suffisamment vigilante et éviter que sa mission tourne au drame ?

Notre avis

L'avis d'Exécutrice : 3/5

Bloodlines est le spin-off de Vampire Academy et pour cette raison j’étais très impatiente de le lire et malheureusement je suis déçue.

Le début partait plutôt bien, Sydney, qui est en mauvaise position depuis qu’elle a aidé Rose et Dimitri au mépris des règles des alchimistes, est envoyée en mission pour veiller sur Jill Dragomir. Cette dernière est la demie sœur de la Vassilissa, la reine des Moroïs, et elle a été attaquée par des dissidents qui s’opposent à la jeune reine et qui veulent exploiter la faille juridique qui dit qu’il faut qu’un autre membre de la famille soit en vie pour qu’on puisse rester sur le trône. Les alchimistes ont décidé d’envoyer Sydney qui est encore en probation car il va falloir vivre avec des Moroï et des dhampirs et qu’elle s’est déjà compromise par le passé.

Bref le but de la mission pouvait laisser présager de l’action mais non, rien jusqu’aux 30 dernières pages… Il y a deux intrigues, une vraiment prévisible, dès le début on a compris qui était le responsable ; et l’autre qui pour le coup m’a surprise, c’est le seul bon point.

Je suis déçue parce que je n’ai pas retrouvé la dynamique qu’il y avait entre les personnages dans Vampire Academy. Rose me manque beaucoup, elle était bien plus intéressante que Sydney qui est pénible tant elle est droite, et laissez-moi vous dire que ses convictions religieuses m’ont plus d’une fois donné envie de la gifler.

C’était plaisant de retrouver Eddie, Jill et Adrian mais en comparaison avec Rose et Dimitri, c’est fade. Voilà, c’est ça, j’ai trouvé ce livre un peu fade, tiède, plat, il ne se passe pas grand-chose.

Après la lecture n’est pas désagréable, je suis allée jusqu’au bout sans trop de problèmes mais je n’ai pas eu les palpitations que j’ai eu dans Vampire Academy. Pas à un seul moment je n’ai ressenti de peine, de peur, d’excitation particulière et c’est bien dommage.

Bon, comme je suis un peu maso, il se peut que je lise la suite parce que je dois vous avouer que la dernière phrase du roman m’a donné envie de la lire ! Je ne vous dirai pas pourquoi mais cette dernière phrase promet du sport dans le prochain tome !


FantastikYA Le lundi 11 août 2014 à 4:37
Moi j'ai adoré lire ce livre et puis bien sûr, on retrouve Adrian

Ajouter un commentaire