Morsure magique

Titre original : Magic Bites
Auteur : Ilona Andrews
Saga : Kate Daniels
Rang dans la saga : N° 1
Editeur : Milady
Date de parution : vendredi 6 février 2009
Public : Adultes
Genre : Urban Fantasy
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

"À Atlanta deux réalités s'opposent : celle de la technologie et celle de la magie.

Pendant une vague magique, les mages sauvages lancent leurs sorts et des monstres apparaissent, les armes à feu refusent de fonctionner et les voitures ne démarrent plus. Puis la vague se retire aussi vite qu'elle est venue en laissant derrière elle toutes sortes de problèmes paranormaux.

Nous vivons une époque dangereuse. Mais dans le cas contraire, je serais au chômage. Quand les gens ont des ennuis qui relèvent de l'occulte et que la police ne veut ou ne peut pas régler, on fait appel aux mercenaires de la magie comme moi.

Mais quand un nécromancien anéantit la seule famille qu'il me reste, je n'attends plus les ordres et je dégaine mon sabre."

Notre avis

L'avis de Nairo : 5/5

Défi lecture 2012 ABFA & V&S


L'avis d'Exécutrice : 4/5

Morsure magique est le premier tome de la série Kate Daniels écrite par Ilona Andrews. Kate Daniels est une série d’urban fantasy, de la vraie, parue en français chez Milady. Malheureusement cette série, bien qu’étant une des premières à avoir été publiée chez eux, n’a pas fonctionné et a dû être mise entre parenthèses pour quelque temps. Elle devrait ressortir d’ici la fin de l’année 2011 avec de nouvelles couvertures, qui espérons le, lui feront connaître le succès qu'elle mérite! Il faut l’avouer les couvertures actuelles ne lui font vraiment pas justice, voire même au contraire, je pense que ces couvertures en ont détourné plus d’un !

Donc Kate Daniels est une jeune femme possédant des pouvoirs magiques (dont on ne sait pas grand-chose en définitive). Elle appartient à la Guilde des mercenaires pour laquelle elle effectue des missions diverses. Elle a une épée magique, Slayer, qui est assez étrange, qui doit être nourrie et qui dégouline.

Son monde est quelque chose de très complexe, déchiré entre magie et technologie. Il y a des vagues magiques pendant lesquelles plus aucun appareil électrique ne fonctionne, pas même les voitures, et des vagues tech pendant lesquelles la magie est inefficace. On ne sait pas trop comment tout ceci est arrivé mais la magie prend le pas sur la technologie de plus en plus, détruisant les buildings, les usines etc.

Les vampires sont des créatures assez particulières dans ce livre, ce sont des morts, relevés par des nécromanciens, et qui en devenant des vampires se transforment en des créatures assoiffées de sang, dépourvues d’esprit et pilotables à distance par les nécro. Ils grimpent aux murs et rampent au plafond, ressemblent bien plus à des reptiles qu’à des hommes. On est très loin du vampire romantique dont on a l’habitude.

L’histoire commence lorsque Kate apprend la mort de Greg, son tuteur, qui était le meilleur ami de son père et qui occupait une place très importante au sein du Chapitre de l’Ordre des Chevaliers de l’Aide Miséricordieuse d’Atlanta.

Elle va bien entendu mener l’enquête pour découvrir qui a tué Greg et se retrouver embringuée dans une histoire très, très dangereuse. Au passage elle va rencontrer Curan, le Seigneur des Bêtes, un médecin sexy, des nécromants et des vampires, des chevaliers etc.
J’ai beaucoup aimé ce livre, il est bien écrit, il y a beaucoup d’action, une enquête bien menée, et Ilona Andrews ne s’embarrasse pas trop de scènes sentimentales ou sexy, ce qui est une bonne chose.

Le plus du livre : l’humour. Kate a la langue bien pendue, est très légèrement impertinente et ne peut s’empêcher de faire des réflexions du genre de celle-ci : « Peut-être que Sa Majesté se changeait en ours. Putain j’aurais dû apporter du miel ! ». Ou encore alors qu’elle s’adresse au Seigneur des Bêtes : « Ici, minou, minou… ».

Bref, un très bon moment de lecture, j'ai adoré et j'en redemmande ! Le tome 2 est dans ma PAL, maintenant il va falloir trouver le timing pour le lire !

 

Avis de Karen : 5/5

Petite interrogation à moi-même pour commencer : pourquoi ai-je mis autant de temps à débuter cette série, alors que tout le monde autour de moi, oui je dis bien tout le monde, n’en disait que du bien ? Pffff la prochaine fois je ferais confiance à la rumeur…

Dès les premières pages nous sommes plongés dans l’action et dans l’univers si particulier créé par Ilona Andrews. Dans un Atlanta futuriste, la magie est devenue le maître le mot et s’oppose à la technologie. Kate Daniels est une mercenaire qui gagne sa vie en résolvant des enquêtes ayant trait à la magie. Mais lorsque son « parrain » et mentor, Greg Feldman, est assassiné, elle décide de venger la mort de celui qui représentait la seule famille qui lui restait. Et qu’importe si cela signifie que pour cela elle va devoir intégrer les rangs très officiels de l’Ordre des Chevaliers de l’Aide Miséricordieuse. Débute ainsi une enquête haletante et surprenante qui conduira Kate à composer avec toutes les factions de la ville comme le Peuple – des maîtres des morts qui pilotent des vampires – , l’Ordre, la Guilde ou la Meute des Changeformes.

Ce premier tome est un pur régal du début à la fin et je peux affirmer sans me tromper que c’est sans doute le meilleur live de Fantasy Urbaine que j’ai lu à ce jour (oui oui, il dépasse Mercy, Chasseuse de la Nuit et autres). Tout y est pour nous plaire : une vraie enquête policière qui n’a rien d’évidente et qui réussit à nous surprendre jusqu’à la fin ; des personnages charismatiques et énigmatiques ; des répliques mordantes et souvent extrêmement drôles ; un rythme soutenu et l’absence de temps morts ; des parts de mystère laissées pour les tomes suivants comme les origines des pouvoirs magiques hors norme de Kate ou la manière dont le monde s’est transformé… Et puis il y a Curran, « l’homme », le « Seigneur des Bêtes », le roi de la meute, qui va aider Kate au cours de son enquête et qui révèle un énorme potentiel pour la suite (car il n’y absolument nulle romance dans ce tome, et encore moins de sexe mais cela ne manque pas du tout). Kate est une héroïne comme on les aime, forte, impulsive, grande gueule, qui manie à merveille le sarcasme. Une vraie combattante armée de son redoutable sabre, Slayer, vêtue d’un jean large et d’un sweat et non de celles qui peuvent courir des kilomètres en talon et qui portent des combinaisons en cuir moulantes !

Ilona Andrews est extrêmement douée dans ses descriptions et on est bluffé par leur force d’évocation. On ne peut s’empêcher de grimacer plusieurs fois de dégoût ou d’horreur face aux découvertes macabres de Kate : les chairs en décomposition, en putréfaction, les détails extrêmement précis de l’anatomie interne, les horreurs de la réalité des Upirs… Enfin bref, rien de bien ragoutant mais ça fait partie intégrante de l’univers de Kate Daniels et on adhère à 100%.

Pour finir un grand bravo et un grand merci à Milady pour la réédition de cette série avec de nouvelles couvertures. Les anciennes rebutaient pas mal de gens et cela a permis de redécouvrir cette saga qui en vaut vraiment la peine.

Amateurs de fantasy urbaine ou pas (je ne le suis pas à la base), vous allez adorer Kate Daniels et ce, dès les premières pages !

 

Avis de Zaza : 5/5

Ce livre faisait partie de ma PAL depuis longtemps, très longtemps… Je précise que je possède l’ancienne édition de Milady, c’est dire ! J’hésitais beaucoup à le lire, je l’avoue, en raison de sa couverture. Celle-ci ne m’inspirait guère. J’avais peur de tomber sur du fantastique jeunesse et ce n’est pas particulièrement ma tasse de thé. Devant l’insistance de plusieurs personnes et face aux nombreuses critiques positives que j’ai pu lire à son sujet, j’ai fini par me laisser convaincre. Franchement, je ne le regrette pas !

L’histoire est très bien construite, avec de solides bases. L’univers créé par Ilona Andrews est extrêmement complexe, mais parfaitement maîtrisé, avec un mélange entre la magie et la technologie savamment dosé. On y trouve des vampires contrôlés par des nécromanciers, une guilde de Chevaliers, des mercenaires de la magie, des armes ayant leur propre volonté, des Changeformes et d’autres créatures tout aussi intéressantes.

Je me suis vraiment régalée durant toute cette lecture. Je me suis parfois perdue dans ce dédale de fantasy, mais les personnages sont tellement intéressants que les pages se sont enchaînées toutes seules.

L’enquête sur le meurtre du tuteur de Kate Daniels est vraiment pleine de suspense. L’intrigue vous tient en haleine tout au long du roman. Et que dire de cette charmante héroïne, pleine d’originalité… Elle possède un caractère bien trempé qui la rend très attachante. On a envie de la suivre et de découvrir ses aventures. Bien entendu, j’ai également apprécié Curran et j’ai hâte de savoir comment va évoluer leur relation.

Le véritable atout de ce livre est le monde magique dans lequel évoluent les personnages, ainsi que les différents protagonistes que nous y rencontrons.

Le style de l’auteur est plaisant et fluide. J’ai, cependant, souvent regretté la façon dont les événements se sont enchaînés. On passe d’un endroit à un autre, d’un personnage à un autre, sans le moindre saut de ligne. Cela m’a souvent perturbée et déroutée. Mais j’ai pris tellement de plaisir dans cette lecture que je passerai outre cette petite irrégularité formelle.

Etant un 1er tome, ce volume pose évidemment de nombreuses questions sans pour autant y apporter toutes les réponses. Les choses se mettent en place et la suite promet d’être palpitante !

Me voici donc, malheureusement pour mon compte bancaire, face à une nouvelle série que j’ai très envie de suivre.

Les nouvelles couvertures de Milady, même si je ne les trouve toujours pas particulièrement attirantes, sont moins déroutantes que les premières… Je vais rapidement me laisser tenter par la suite qui, je l’espère, sera à la hauteur de l’alléchante promesse faite par ce 1er tome.

melisenth Le mardi 7 juin 2011 à 2:54
j'ai également lu les 3 premiers tomes et attends avec impatience la suite depuis avril 2010. Sachez qu'il ne faut pas se fier à la couverture qui n'est pas attirante, cette série mélanges des bêtes, des mercenaires, des nécromans, des vampires, des changeformes et tout cela dans le futur !!! Il y a des intrigues, des combats, de l'amour ... bref on ne s'ennuis pas. A dévorer sans contre indications !!!

flofae Le dimanche 5 juin 2011 à 2:54
j'ai lu les volumes! une héroïne comme on les aime! Une langue accéré comme son épée. Le petit plus est la relation ambigue qu'elle entretient avec Curran! Vivement la suite! je sais que Milady a arrêtée momentanémént cette série et c'est vraiment dommage!

Frankie Le mardi 31 mai 2011 à 2:54
J'adore la série Kate Daniels et son héroïne téméraire à la langue bien pendue. J'ai lu les 3 tomes édités chez Milady, j'attends toujours la suite !

Ajouter un commentaire