Rêve d'incube

Titre original : Incubus Dream
Saga : Anita Blake Vampire Hunter
Rang dans la saga : N° 12
Editeur : Milady
Date de parution : dimanche 30 novembre 2003
Public : Adultes
Genre : Urban Fantasy
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

Ce qui caractérise la vie d'Anita Blake, c'est un sanglant mélange de vampires, de loups-garous et d'autres lycanthropes en tout genre... et encore je ne parle que de ses amis! Quand la brigade spéciale de la police demande à Anita Blake de l'aider à résoudre un cas surnaturel particulièrement horrible, elle doit faire appel à sa célèbre rigueur et insensibilité pour ne pas craquer. Mais avec sa vie partagée entre ses fonctions de réanimatrice de mort et ses problèmes sentimentaux personnels, il semble improbable qu'elle trouve du temps pour s'occuper de ce nouveau cas...

Pinkunicorn Le mercredi 10 avril 2013 à 9:37
Je suis une fan d'Anita Blake, c'est une de mes héroïnes préférées. Mais, malheureusement, je trouve qu'on bascule de plus en plus dans la romance et le sexe, tel Merry Gentry, les amants s'accumulent. Ce qui est vraiment dommage, j'aime beaucoup la manière dont l'auteure sait mener les intrigues policières et la manière dont elle décrit les scènes de crimes. Bref, pour en revenir à ce tome, c'est quand même un bon Anita Blake bien sûr. Je n'ai envie de détailler ce tome, juste pour dire que je n'en reviens pas qu'Anita ait franchi le cap avec Nathaniel. Evidemment, quand on prend conscience de son point de vue, on comprend bien que le léopard souffre de cette situation. L'Executrice, si renommée, semble avoir franchi trop de -ses- limites et bien trop vite, à mon goût. Cette fois-ci, j'ai quand même trouvé que l'intrigue policière était beaucoup moins réussie; les détails, l'enquête, les liens logiques, on ne s'attarde pas assez. Heureusement que les dernières pages sont là pour améliorer un peu ce tome.
Exécutrice Le mercredi 10 avril 2013 à 9:37
C'est le problème de cette saga. Je l'adorais jusqu'au tome 9 qui était excellent, mais plus ça va et moins ça va. Le sexe passe devant l'intrigue policière est fort regrettable.

Ajouter un commentaire