Do you read English? Conseils pour se lancer
Rédigé par : Exécutrice

Suite à l’annonce de l’annulation de la saga Alex Craft chez J’ai Lu (encore une !), un sujet revient souvent dans les conversations, celui de la lecture en anglais.

 

Je me suis donc dit qu’un petit article donnant des conseils à ceux qui aimerait bien lire en anglais pour continuer leurs sagas préférées, mais qui ont un peu peur, ne s’en sentent pas capables, ne pensent pas avoir le niveau, pourrait être utile.

Je lis en anglais depuis 2004, j’ai commencé parce que je voulais absolument la suite des Anita Blake et qu’à cette époque il semblait impossible que la série soit relancée chez un autre éditeur après l’arrêt chez Fleuve Noir. J’avais à ce moment-là un niveau d’anglais très scolaire, j’avais fait un bac L et j’avais un bon niveau pour le lycée mais rien d’extraordinaire non plus. Au moment où je me suis lancée, je regardais déjà mes séries télé en VOSTFR depuis peut-être un an et ma compréhension orale en avait été beaucoup améliorée.

Je me suis donc lancée. J’ai décidé de commencer directement par la suite d’Anita Blake. Je connaissais bien l’univers après 5 ou 6 tomes lus en français, suffisamment pour ne pas être trop perdue par le vocabulaire spécifique à la saga que je pensais pouvoir identifier assez facilement.

Je ne vous cache pas qu’au début ça sera compliqué, vous risquez de mettre beaucoup plus de temps pour finir votre livre car ça sera plus fatiguant, vous demandant beaucoup plus d’efforts que pour un livre dans votre langue maternelle. Si vous vous accrochez et que malgré les difficultés vous y arrivez, vous pourrez être fiers de vous !

En plus, il y a plein d’avantages à lire en anglais :

  • Finir toutes les séries annulées en France (et ce n’est pas rien !),
  • Apprendre ou perfectionner une langue étrangère importante aujourd’hui,
  • Pouvoir communiquer directement avec les auteurs sur les réseaux sociaux,
  • Être fier de soi devant les progrès accomplis,
  • Et globalement l’anglais est très utile pour tout un tas de choses…

Alors on se lance ? Voici donc quelques conseils issus de mon expérience.

1 : Bien choisir le livre en fonction de son niveau.

Selon les auteurs, la difficulté n’est pas la même. Certains écrivent presque comme ils parlent et sont plus faciles à comprendre que des auteurs ayant un style plus littéraire. Par exemple, il sera beaucoup plus facile de comprendre un roman de Laurell K. Hamilton qu’un roman d’Anne Rice. Anne Rice écrit très bien mais son vocabulaire est beaucoup plus soutenu que celui de LKH… J’ai fait l’expérience des deux et si votre niveau est faible à moyen, je vous conseille LKH (en plus vous découvrirez tout un vocabulaire admirablement fleuri, comment décrire les différents modèles de chez Nike, les vêtements et les personnes, allant de leur taille à leur taille…). Selon les genres il peut également avoir des différences de difficulté, en SF particulièrement avec du vocabulaire scientifique notamment. Si en revanche vous avez déjà un bon niveau, alors mon article ne vous servira probablement à rien, alors osez Anne Rice et George R.R. Martin ;)

Je vous conseille de commencer par un livre que vous avez déjà lu en français, afin de connaître déjà l’histoire, ce qui vous enlèvera le stress de louper des choses importantes. De plus en faisant ainsi vous devriez pouvoir mieux retrouver le vocabulaire spécifique au livre. Par exemple dans le cas d’Anita Blake, toutes les créatures qui sont des quelque-chose-garou, en anglais sont des weresomething : werewolf, werepanther, werelion, wererat, etc… (avec Anita Blake vous apprendrez aussi toute l’arche de Noé, c’est cool !)

Peut-être pourriez-vous également choisir des recueils de nouvelles pour commencer. Les nouvelles étant plus courtes, vous aurez moins l’impression de ramer que pour lire un roman complet.

2 : Ne pas s’arrêter à tous les mots.

Je sais qu’il peut être tentant au début de s’arrêter à chaque mot qu’on ne comprend pas exactement pour le chercher dans un dictionnaire. Ce n’est pas mauvais en soi mais ça risque de vous décourager de votre lecture en vous déconnectant du récit.

Je vous invite à lire une phrase, voir un paragraphe dans sa globalité et à essayer d’en comprendre le sens général. Il est évident que vous ne comprendrez pas tous les mots puisque vous allez rencontrer beaucoup de nouveaux termes, ne vous sentez donc pas nul ou idiot si vous ne les connaissez pas tous, c’est normal ! Moi-même après plus de 10 ans de lecture en anglais et de séries et de films en vostfr puis en vo tout court, il m’arrive régulièrement de ne pas connaître des mots. Essayez donc de comprendre le sens global de la phrase ou du paragraphe plutôt que de chaque mot. C’est là que le fait d’avoir déjà lu le livre en français, ou même de l’avoir sous la main pour aller vérifier le sens si besoin, peut s’avérer très utile ! Vous vous souvenez des livres bilingues qu’on avait à l’école avec une page en français et une page en anglais ? Si vous avez le livre en français, vous pourriez faire un peu le même principe en cas de doute. Si vraiment vous voulez vérifier certains mots, il est plus intéressant d’avoir un petit carnet et un stylo à portée de main pour y noter ces mots quand vous lisez. Vous pourrez ensuite aller chercher leur définition dans un dictionnaire à la fin du chapitre ou à la fin de votre séance de lecture. Se constituer un petit carnet avec le vocabulaire recherché peut-être intéressant si vous le consultez régulièrement afin de retenir les mots.

3 : Choisissez des moments propices à la concentration.

Comme je le disais plus haut, la lecture en anglais est plus compliquée et plus fatigante que la lecture en français. C’est pourquoi il vaut mieux choisir des moments où vous n’êtes pas trop fatigué afin de pouvoir être concentré sur votre lecture et sur la compréhension. Vous lirez probablement moins longtemps qu’en temps normal, ne vous en faites pas, c’est logique. Préférez donc un moment de calme (si vous avez des enfants, il vaut mieux lire quand vous ne les avez pas dans les pattes en train de se chamailler, vous risquez de ne rien comprendre à ce que vous lisez !), où vous pouvez vous consacrer à 100% à la lecture (évitez donc de lire sur le canapé pendant que votre conjoint regarde la télé ou joue à la console, vous seriez trop distrait), et où vous ne risquez pas de piquer du nez au bout de 10 minutes (on évite donc de lire le soir dans son lit). Je sais que ça fait beaucoup de restrictions, mais croyez-moi, vous ajouteriez de la difficulté inutile en ne respectant pas ces quelques précautions.

4 : Lire sur liseuse pour bénéficier d’un dictionnaire intégré.

Alors, je sais ce point ne va pas intéresser ou plaire à tout le monde, les liseuses ne faisant pas l’unanimité chez les lecteurs. Cependant si vous êtes équipés ou que vous aviez l’intention de le faire alors vous verrez qu’une liseuse peut être un formidable outil car certaines intègrent un dictionnaire anglais-français ! Pratique, non ? Sur ma Sony PRS-350 (qui commence à se faire vieille mais qui marche toujours très bien) il suffit de faire un double clic sur un mot pour qu’un bandeau s’ouvre en bas de la page avec la définition et la traduction ! Pour le coup ça peut énormément vous simplifier la démarche. La Cybook Muse que Chani et Siana utilisent a également le dictionnaire intégré. Je ne sais pas pour les autres donc si vous envisagez de vous équiper, c’est un facteur à prendre en considération.

Autre point intéressant avec une liseuse, c’est que les Américains ont un catalogue numérique beaucoup plus développé que le nôtre et que vous pourrez dons vous procurer des livres un peu moins chers qu’en papier et les avoir instantanément. Ainsi, si vous avez déjà les 4 tomes de Kate Daniels parus en France, il n’est peut-être pas nécessaire de les racheter en papier mais de vous contenter de l’ebook pour vous remettre dans la série en anglais.

5 : Ne vous découragez pas !

Ce sera probablement le conseil le plus important, le chemin ne sera pas de tout repos et vous risquez parfois de vous dire que le jeu n’en vaut pas la chandelle et que c’est trop dur.

 

Je vous comprends, selon votre niveau de départ il vous faudra fournir plus ou moins d’efforts. Mais ne vous découragez pas ! Si vous tenez le coup, l’expérience sera très gratifiante et enrichissante. Souvenez-vous que c’est en forgeant qu’on devient forgeron et que Rome ne s’est pas faite en un jour. Vous ne deviendrez pas bilingue en quelques jours, vous ne serez pas à l’aise dès le premier livre, mais avec le temps et la persévérance, tout finit par arriver ! Existe-t-il un moyen plus cool de développer une compétence qu’en le faisant comme un loisir ?

Sincèrement, vous serez très fiers de vous-même quand vous arriverez à lire un paragraphe, puis un chapitre, puis un livre entier sans avoir eu l’impression de louper des choses ou d’être perdu. Et une fois que vous aurez un peu d’aisance en anglais, vous pourrez même vous adresser directement à vos auteurs préférés sur les réseaux sociaux, génial non ?

Tahlly Le mardi 2 février 2016 à 13:27
Merci pour cet article ! Je vais donc essayé de me lancé avec le premier tome d'Anita blake. Connaissant la serie presque par coeur (enfin jusqu'au tome 9 parce qu'apres ce tome la, je pense qu'une grande parti des lecteur a abandonné la serie, tout comme moi) cela devrait m'aider. En plus ma liseuse a cette merveilleuse option "traduire ce mot" donc ça aussi va grandement m'aider je pense ! lol. Je regarde aussi mes series en VOST depuis plus d'un an ( merci à l'impatience d'avoir la version VF^^) et c'est vrai que grace a ça j'ai une meilleure comprehension de la langue. Du moins a l'oral. Je vais donc testé l'écris avec tous ces conseils. Merci.
Exécutrice Le mercredi 3 février 2016 à 13:27
Je ne me suis pas attardée sur les séries et les films à regarder en VO parce que ce n'était pas le sujet de l'article mais c'est clair que c'est une très bonne méthode pour se perfectionner. Entendre l'anglais permet de se faire l'oreille et petit à petit on comprend beaucoup plus qu'on ne pense. C'est quand j'ai commencé à me rendre compte que les sous-titres étaient souvent mal traduit que je me suis dit que mon niveau avait sacrément augmenté ^^ En tout cas bonne chance pour le début de cet apprentissage et bonne lecture ;) J'espère que mes petits conseils te seront utiles !

Aiopera Le dimanche 31 janvier 2016 à 13:27
Merci pour cet article! J'avais envie de me lancer dans la lecture en VO mais mon niveau d'anglais est comment dire.. vraiment nul x) Ayant lu votre article sur l'urban fantasy (et merci pour ça, je ne savais pas qu'il n'y aurait pas de suite en VF pour plusieurs des séries citées que j'avais commencé), j'ai décidé de me lancer en suivant vos conseils :) Mais j'avoue que je ne sais pas par quel livre commencer.. ^^
Exécutrice Le dimanche 31 janvier 2016 à 13:27
Chani disait qu'elle avait commencé avec les Harry Potter, en y repensant, c'est une assez bonne idée si tu aimes ça ! C'est au départ un livre pour enfant donc avec un vocabulaire assez basique, mais c'est très bien écrit et pas infantilisant. Les premiers tomes sont très faciles à lire et ça se corse un peu en avançant. Je pense que les Harry Potter ou d'autres livres pour un public jeune ou jeune adultes peut être un bon point de départ. Sinon dans des lectures adultes, j'ai commencé avec Anita Blake et c'est vraiment accessible ;)
Aiopera Le dimanche 31 janvier 2016 à 13:27
Huum d'accord, merci beaucoup pour votre réponse rapide. J'avoue ne pas aimer Harry Potter ( bon c'est comme ça après tout ^^) mais j'ai beaucoup apprécié les premiers tomes d'Anita Blake et si en plus c'est accessible. Merci encore :)
Exécutrice Le dimanche 31 janvier 2016 à 13:27
Bon, on peut pas tout aimer ^^ Je pense que globalement l'urban fantasy est accessible si on a pas peur d'un peu de vocabulaire spécifique (comme dit dans l'article sur les races, la magie, etc). Y'a plus qu'a !

Clinsette Le dimanche 31 janvier 2016 à 13:27
Merci pour cet article très instructif! Cela fait quelques années que je me dis "il faut que je me mette à la lecture en VO..." et que je repousse l'échéance... Mais avec toutes les séries annulées en français (j'ai d'ailleurs beaucoup aimé ton article là-dessus), je pense que je ne vais pas avoir le choix bien longtemps! Encore merci pour toutes les astuces! Bizzz Virginie
Exécutrice Le dimanche 31 janvier 2016 à 13:27
Mais de rien, le plaisir est pour moi ! N’hésite pas à te lancer, je suis sûre que tu seras contente d'avoir sauté le pas ;)

Anastasia33 Le dimanche 31 janvier 2016 à 13:27
Waouh !! Merci beaucoup pour ces conseils :D C'est décidé, c'est mon challenge des prochains mois !! Je me planifie un moment à moi le week-end, pendant que les enfants apprennent leurs leçons. Chacun ses devoirs ! Je commence par le tome 3 d'Alex Craft. Qui se lance dans l'aventure ??
Exécutrice Le dimanche 31 janvier 2016 à 13:27
En plus, c'est quand même un super challenge de se mettre la lecture en anglais ! C'est bon pour les neurones, faut entretenir tout ça ^^ Tu sais où me trouver si tu as besoin d'aide ;)
Anastasia33 Le dimanche 31 janvier 2016 à 13:27
Ouaip !! Merci :*

Ajouter un commentaire