Sublimes Créatures

Titre original : Beautiful Creatures
Réalisateur : Richard LaGravenese
Date de sortie : mercredi 27 février 2013
Note de la rédaction :
Note des internautes :

Synopsis

Ethan Wate, un jeune lycéen, mène une existence ennuyeuse dans une petite ville du sud des Etats-Unis. Mais des phénomènes inexplicables se produisent, coïncidant avec l’arrivée d’une nouvelle élève : Léna Duchannes. Malgré la suspicion et l’antipathie du reste de la ville envers Léna, Ethan est intrigué par cette mystérieuse jeune fille et se rapproche d’elle. Il découvre que Lena est une enchanteresse, un être doué de pouvoirs surnaturels et dont la famille cache un terrible secret.

Malgré l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, ils vont devoir faire face à une grande épreuve : comme tous ceux de sa famille, Lena saura à ses seize ans si elle est vouée aux forces bénéfiques de la lumière, ou à la puissance maléfique des ténèbres…

Notre avis

Avis de Chani

 

C’est sans grand entrain que j’ai été voir Sublimes Créatures, adaptation du roman paru chez nous sous le nom de 16 Lunes. J’avais lu le livre à sa sortie il y a trois ans et en gardais le souvenir d’un certain ennui. Ajoutez à cela le mauvais démarrage du film au box-office US et le tapage médiatique fait autour, tous les indices annonçaient un film bidon.

Eh bien non. Sublimes Créatures est une bienheureuse parenthèse dans le monde des Enchanteurs. L’intrigue a été remaniée pour éviter les temps morts sans trahir l’esprit du livre. L’alchimie entre les acteurs principaux (inconnus pour ma part) Alden Ehreneich et surtout Alice Eglert, tour à tour cinglante, touchante ou drôle, rend leur histoire tout à fait crédible, et j’ai surtout apprécié l’interprète de Léna dont j’ai trouvé le jeu époustouflant vu la complexité de son rôle. À côté de ces jeunes acteurs, on trouve deux monstres du cinéma qui apportent leur expérience au service des deux jeunes héros sans leur voler la vedette. D’abord Jeremy Irons qui prête ses traits ainsi que son charisme et sa classe innés à Macon Ravenwood, et Emma Thompson, mon actrice préférée après Helena Bonham Carter, qui est sublime et juste, je manque de qualificatifs pour décrire le talent de cette actrice qu’on ne présente plus.

Mais si la magie opère à ce point dans Sublimes Créatures, c’est aussi grâce aux décors et effets spéciaux. Dès les premières minutes les spectateurs sont immergés dans Gatlin, cette petite ville de Caroline du Sud avec ses demeures de style colonial, la mousse qui dégouline des arbres leur donnant un aspect effrayant, et bien entendu ses habitants étroits d’esprit qui voient l’arrivée d’une nouvelle habitante (a fortiori une Ravenwood) avec méfiance, voire haine. Le manoir Ravenwood est quant à lui une totale réussite avec son aspect extérieur délabré et intimidant, et une fois les portes passées… vous verrez par vous-mêmes.

Sublimes Créatures est vraiment une bonne surprise, l’intrigue est bien ficelée, il n’y a rien à redire sur le jeu des acteurs, et visuellement j’ai été envoûtée. Un film enchanteur, qui m’a donné envie de lire 17 Lunes, la suite !

laptitefrog Le vendredi 21 février 2014 à 2:50
Je n'ai pas aimé les livres et pourtant je me suis accroché jusqu'au 3 ème tome (18 lunes), ça se lit facilement mais le rythme est très plat et ils deviennent vite ennuyeux pour ma part. Je trouve d'ailleurs que sur ce point le film est fidèle au livre plutôt morne malgrès le fait que j'ai bien rigoler car certaines répliques sont un peu exagérées. Sinon les effets spéciaux et décors sont vraiment bien fait et les rôles de Sarrafine et Macon très bien interprétés mais il manque quelque chose au film pour vraiment en faire quelque chose de passionnant.

saralouisa Le samedi 13 juillet 2013 à 2:50
J'ai vraiment adoré ce film, peut être que j'ai un avis positif du au fait que je n'ai pas lu les livres.. car bien souvent, les livres sont quand même mieux que le film. Bref, j'adore les acteurs qui ont joués très bien leurs rôles, l'histoire qui est un peu du genre à la twilight, mais il faut avouer que le coté "sorciers" qui n'est pas souvent exploité, est vraiment intéressant. Mais il est vrai que comme le dit Karine, on s'y perd un peu quand on n'a pas lu le livre, et bien oui, certains passages importants sont surrement raccourcis, voir inexistant.. Mais bon, tout de même un bon film à voir si on aime les histoires d'amours et le fantastique.. J'espère de tout coeur qu'il y aura une suite, car la fin me laisse sur ma faim...

karine Le lundi 15 avril 2013 à 2:50
Eh bien moi malheureusement je dois dire que je n'ai pas du tout aimé. 16 lunes m'avait paru bien plus interressant. Certes il etait parfois un peu... plat, mais vraiment je me suis perdue dans le fil de l'histoire sur grand ecran. j'y ai emmené mon mari et mes filles qui n'avaient pas lu le roman et tous ont été déçus et n'ont parfois pas compris le cheminement (c'est d'ailleurs la réaction de bcp de spectateur n'ayant pas lu le roman à la sortie du ciné). Mais bon, par contre les roles de Macon et Sarrafine ont été joué admirablement je l'admets sans retenue ! Et bien entendu, comme j'ai bcp aimé le 1e tome de la saga, je continue de me delecter de cette lecture en lisant les tomes suivants...

Ajouter un commentaire