À vendre : trois chambres, un cadavre

Titre original : Three Bedrooms, One Corpse
Saga : Aurora Teagarden
Rang dans la saga : N° 3
Editeur : J'ai Lu
Date de parution : mercredi 9 octobre 2013
Public : 15 ans et plus
Genre : Policier/Thriller
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

Aurora avait décidé de devenir agent immobilier, et c’est lors de sa première visite organisée qu’elle découvre dans la maison, un cadavre. Fait du hasard ? Soit. Mais, alors qu’elle retente l’expérience, elle fait à nouveau une macabre rencontre. C’est bien la preuve qu’un serial-killer, sévit dans la petite ville de Lawrencetown. Mais il semble très bien renseigné sur la vie de Roe…

Notre avis

L'avis de Chani

 

Après un deuxième tome un peu (beaucoup) mou et décevant, ce nouvel opus va réconcilier le lecteur avec la série.

Le problème quand on est subitement devenu riche et qu’on a quitté son emploi, c’est d’occuper ses journées. C’est pourquoi Aurora se lance dans l’immobilier avec sa mère. À l’occasion d’un remplacement pour un rendez-vous, elle va trouver un cadavre non prévu à la visite. Les choses deviennent franchement inquiétantes quand les faits se reproduisent. Qui est donc ce tueur qui semble vouloir que Roe soit au courant de ses forfaits ?

Dans À vendre : trois chambres, un cadavre, c’est de nouveau l’enquête policière qui prime et moins le quotidien de Roe et ses voisins. De la même manière, la tiédasse et ennuyeuse aventure entre la jeune femme et Aubrey va être remplacée par une autre plus intense, pour le plus grand bonheur du lecteur qui soupirait, non pas de bonheur devant les tourtereaux, mais de frustration. En bref, tout s’améliore dans ce troisième tome, y compris le style de l’auteur qui se rapproche de ce que nous avons l’habitude de lire d’elle, qui est le meilleur jusqu’ici, et me voilà réconciliée avec Roe !

Ellejie Le jeudi 16 janvier 2014 à 2:40
J'adore ! Bien sûr ce troisième tome répond aux attentes générales de happy end mais le côté sombre d'Aurora est intrinsèque et authentique, indispensable à l'histoire. J'apprécie énormément Charlaine Harris pour son écriture si honnête et intransigeante. Ses personnages sont criants de vérité et dépeints dans leur intégralité, dans le bien comme dans le mal.

Ajouter un commentaire