Amour démoniaque

Titre original : Dark desires after dusk
Auteur : Kresley Cole
Saga : Les Ombres de la Nuit
Rang dans la saga : N° 5
Editeur : J'ai Lu
Date de parution : mercredi 1 juin 2011
Public : Adultes
Genre : Romance Paranormale
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

Le démon Caeon Woede est prêt à tout pour expier la faute qui le hante depuis toujours. Mais Holly Ashwin, la clé de sa rédemption, pourrait, elle aussi, le hanter à jamais si elle subit le terrible sort qu’il lui réserve. Elevée comme une humaine, la jeune femme ignore que certains mythes sont bien réels quand son chemin croise celui de ce démon brutal qui la protège pourtant comme la prunelle de ses yeux. A son côté, elle va découvrir ses propres pouvoirs et faire l’expérience d’une sensualité à laquelle renoncer devient vite impossible. Or, dans ce monde-là aussi,  passion rime parfois avec trahison….

Notre avis

      Mais quel talent !!!! Kresley Cole parvient encore à nous envoûter et à nous plonger avec encore plus de délectation dans le merveilleux monde du mythos. Ce 5e tome se lit avec toujours autant de plaisir. C’est même bien plus que cela. Depuis le premier tome, aucune lecture n’a été simple ou anodine. Les histoires nous prennent aux tripes et les ventres sont noués par l’attente et l’anticipation. On lit du Kresley Cole la respiration courte, le cœur battant et les yeux légèrement exorbités. Et dès la dernière page tournée on en redemande parce que bien sûr la dame, par sadisme pourrait-on se demander, introduit toujours les personnages suivants et des éléments d’intrigue. Gggrrrrrr il ne reste plus qu’à prendre notre mal en patience !

      Après les lycae, les vampires, les valkyries et les sorcières, c’est au tour de nouvelles créatures du mythos d’avoir leur heure de gloire : les démons furie. Bien évidemment ils nous sont familiers puisque l’on avait déjà fait connaissance des frères Woede, Rydstrom et Cadeon. Seulement ici on découvre enfin l’origine de leur histoire et l’incroyable quête qu’ils doivent mener.

       Cadeon Woede est le seul héritier de son frère, le roi Rydstrom de Rothkalina, royaume des démons furie. Pour le mettre à l’abri des complots, il a été envoyé enfant se cacher auprès d’une famille de paysans. Adulte, une malheureuse décision entraîne l’anéantissement de sa famille d’accueil et la perte du royaume de son frère. Désormais, il n’aura de cesse de se venger du coupable de ces deux forfaits : l’infâme sorcier Omort l’Immortel. De simple paysan, Cadeon devra devenir un féroce guerrier.

       1000 ans plus tard, Cadeon est devenu un mercenaire sans foi ni lois, qui combat encore aux côtés de son frère pour restaurer leur honneur et leur royaume perdu. Toute idée de rédemption s’éloigne encore plus lorsqu’il se rend compte que sa Promise, Holly, est une fragile humaine et qu’elle ne peut donc en aucun cas survivre à leur premier accouplement (je ne sais pas vous mais rien que cette information m’a rendu assez curieuse Wink). Il se contente donc de la surveiller de loin et de la protéger.

       Tous ses plans se trouvent bouleversés lorsqu’il s’avère qu’Holly est en fait une valkyrie qui s’ignore et que sa venue est annoncée par une ancienne prophétie. Elle est la Porteuse. En fonction de celui qui la fécondera, elle enfantera un guerrier au service du Bien Absolu ou du Mal Absolu, et dont le rôle sera décisif lors de l’Accession qui s’approche. Or Holly est la monnaie d’échange qui devrait lui permettre d’obtenir la seule épée capable de tuer Omort l’Immortel. Pour assurer sa vengeance et récupérer le trône de son frère, Cadeon se voit donc contraint de devoir sacrifier celle qui lui est destiné….

Voici donc Cade et Holly embarqués dans un long périple. Et leurs personnalités sont tellement dissemblables que cela crées des situations explosives et souvent comiques. Cade est en effet le Mâle alpha par excellence, l’un de ceux qui suinte la testostérone par tous ses pores. Beau blond aux yeux verts, il est doté d’une physique impressionnant, aux muscles saillants, et son biceps est orné d’un large bandeau d’or. Il est bourru, franc dans ses propos et souvent à la limite de la grossièreté et de la vulgarité. Il se présente lui-même comme un misogyne mais il se donne l’excuse d’avoir vécu au Moyen Age. En tant que démon furie il est muni de cornes qui se raidissent et foncent lorsqu’il est en colère, alors que ses yeux virent au noir intégral. Donc assez terrifiant au premier abord. Pourtant Kresley Cole, comme avec toutes les autres créatures du mythos, réussit le tour de force de rendre tout cela follement excitant.

      Holly est tout le contraire et ce contraste entre nos deux héros est fascinant. Professeur de mathématique, intelligente, réservée, rigide et bourrée de principes, elle a passé sa vie à s’interdire toute émotion ou excitation, persuadée que ses réactions de valkyrie n’étaient en fait que des troubles obsessionnels du comportement destinés à la mener tout droit à la folie. Toute sa vie est donc ordonnée minutieusement et même son ordinateur est muni d’un contrôle parental. La rencontre avec Cade est donc un choc. Toutes ses habitudes et ses certitudes s’en retrouvent bouleversées. Mais peut être est-ce là l’occasion de se révéler enfin à elle-même, de laisser parler sa véritable nature.

       Comme pour les tomes précédents, l’érotisme est bien sûr très présent. L’alchimie entre Cade et Holly est perceptible avec une intensité rarement ressentie et tout cela rend l’atmosphère de notre lecture très… sexuelle.

L’addiction ne cesse donc de s’amplifier au fur et à mesure des tomes rendant l’attente de notre prochaine dose de plus en plus difficile. D’autant plus que Rydstrom et Sabine, reine des Illusions, ont fait une rencontre plus que prometteuse…. Vous êtes prévenus !

sailorphenix Le samedi 11 juin 2011 à 17:00
encore une fois on succombe a son écriture et quand on l'a fini (voir manger ^^) la seul question qui vient c'est a quand la suite ? ¨¨

Ajouter un commentaire