Chasseurs de vampires

Titre original : The Rest Falls Away
Saga : Chroniques des Gardella
Rang dans la saga : N° 1
Editeur : City Editions
Date de parution : mardi 2 janvier 2007
Public : 15 ans et plus
Genre : Fantasy historique
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

Les vampires on toujours vécut parmi eux, attaquant tranquillement aussi bien les débutantes insouciantes, que les lords élégants, les conducteurs de fiacre ou les modistes de Bond Street. Sans l'existence des tueurs de vampires de la famille Gardella, ces créatures immortelles auraient depuis longtemps envahit le monde.

A chaque génération, un Gardella est appelé pour endosser l'héritage familial et cette fois, Victoria Gardella Grantworth est choisie pour porter le pieu, à l'aube de ses débuts en société.

Mais alors qu'elle évolue entre les salles de balle bondées et les dangereuses rues sombres de Londres, son cœur est déchiré entre le célibataire le plus recherché, le Marquis de Rockley, et son devoir.

Et quand elle se trouve face au vampire le plus puissant de l'histoire, Victoria est obligée de faire un choix entre le devoir et l'amour.

Notre avis

L'avis d'Angie

Une impression de simplicité et de déjà vu à la lecture du résumé, mais dès les 1ères pages on change d'avis. Ce n'est pas la romance qui prédomine mais l'aventure. Victoria n'a rien d'une débutante fastidieuse, mais se révèle vite être un personnage de caractère, qui accepte et prend tant bien que mal son destin en main.

 

L'avis de Chani

A la lecture du résumé, une jeune fille, élue à chaque génération, qui pourchasse les vampires, on peut penser à un Buffy-like. Eh bien... C'est un peu çà quand même ! Notre héroïne, Victoria, a 19 ans, découvre ses pouvoirs de Vénatore, subit un entrainement physique, fait ses rondes de nuit, tout en essayant de garder un semblant de vie sociale normale. Mais la comparaison avec Buffy s'arrête là, Victoria est plus futée, incisive et mature que notre blonde chasseuse de vampires à ses débuts.
Mais, au 19ème siècle, le cours normal de la vie d'une jeune fille de cet âge, c'est parcourir les bals pour trouver un mari, si possible un bon parti, avoir des enfants et tenir son rang. C'est là que ça se complique, allez cacher un pieu sous une jupe à frou-frous et courir avec la-dite jupe, puis rentrer chez votre époux sans avoir le chignon de travers...
Pour la former et l'aider, elle peut compter sur sa tante Eustacia, elle même Vénatore "en retraite" et son compagnon, ainsi que sur Max, son alter-ego masculin. Encore que pour ce dernier certaines choses devraient être éclaircies dans les tomes à venir...
Les vampires quant à eux sont on ne peut plus classiques, si ce n'est qu'ils descendent de Judas, d'où leur peur de l'argent. On les tue avec un bon vieux pieu en bois (et ils disparaissent dans un "pop", ne laissant que poussière derrière eux,), ils craignent l'ail et le soleil, bref, rien de révolutionnaire là-dedans.
En filigrane il y a un personnage trouble, Sébastien, allié parfois, puis qui semble devenir ennemi, qui prendra plus de place à l'avenir j'en suis sûre.

L'intrigue quant à elle est un peu légère dans ce tome, forcément puisque que c'est avant tout la mise en place du décor et des personnages. Quand je dis "légère", je veux dire simple dans sa construction, car l'issue, elle, est dramatique, bien que nécessaire. Et la toute fin m'a fait de la peine, même si je m'y attendais un peu.

 


Gwen Le mardi 15 février 2011 à 19:43
J'ai tout simplement ADORE ! Ce livre m'a fait frissonner, je l'ai dévoré, au point même de ne pas écouter mon chéri me parler tellement j'étais à fond... :)

Daphne Le dimanche 26 décembre 2010 à 19:43
je l'ai reçu hier!!! hâte de commencer ;o)))

Dementia Le mercredi 1 décembre 2010 à 19:43
j'aime!! Le contexte change des autres histoires de vampire! j'attends un histoire entre vic et max... vivement la suite!

Angellore Le vendredi 23 juillet 2010 à 19:43
J'adore la couverture *_*

Ajouter un commentaire