Irrésistible alchimie

Titre original : Perfect Chemistry
Editeur : La Martinière
Date de parution : jeudi 10 février 2011
Public : 15 ans et plus
Genre : Young Adult
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

Brittany est belle, intelligente et douce. Elle sort avec le capitaine de l'équipe de football. Alex, terriblement séduisant, est connu pour être un membre du dangereux gang des Latino Blood. Tout les oppose jusqu'à ce cours de chimie et ce travail imposé en binôme. Au-delà des apparences, Alex et Brittany se rapprochent et se séduisent. Leur attirance, plus forte que les préjugés et les interdits, pourrait bien changer leur avenir... mais à quel prix ?

Notre avis

L'avis de Chani

 

Un jour une copine m’a demandé de lui conseiller un livre qui me semblait bien et que je n’avais pas, afin qu’elle l’achète et me le prête ensuite (ouaip, j’ai des copines super gentilles moi !). À ce moment « Alchimie » de Beth Fantaskey me faisait de l’œil depuis un bon bout de temps, et dans mon enthousiasme, je me mélange les pinceaux et lui parle de « Irrésistible alchimie » de Beth Fantaskey. Ma copine n’a retenu que le titre, et quand elle me le prête, je me rends compte de ma bourde. Moyennement emballée, je prends quand même le bouquin vu l’énergie qu’elle met à me convaincre qu’il est excellent.

Voilà comment j’ai eu ce livre entre les mains, alors que franchement je n’aurais pas eu l’idée de le lire en d’autres circonstances. Comme quoi, le hasard fait parfois bien les choses !

 

Revenons d’abord sur l’histoire. Brittany est belle, blonde comme les blés, populaire, leader des pom-pom girls et petite amie attitrée du capitaine de l’équipe de foot. Elle vient des quartiers riches et incarne la perfection absolue. Alex est d’origine mexicaine, ténébreux, membre d’un gang et a une réputation des plus sulfureuses. Il vient des quartiers pauvres, et son avenir de malfrat est tout tracé.

Le hasard, ou plutôt la prof de chimie, va les rapprocher, et de fil en aiguille leurs sentiments vont évoluer et les masques tomber.

 

Ok, je vous l’accorde, présenté comme ça, ça fait cliché. Et il faut avouer que d’un bout à l’autre du livre, on assiste à une accumulation de clichés. Si on ne l’avait pas compris au départ, ou si on l’avait oublié en cours de route, l’auteur prend soin de nous énoncer leurs différences tout du long. Elle est blanche, il a la peau mate, elle est riche, il est pauvre, à force de nous le marteler toutes les trois pages, ça finit par rentrer, même pour le lecteur le plus bouché.

Ben oui, c’est cliché, c’est guimauve, c’est rempli de bons sentiments comme un épisode de « la petite maison dans la prairie », mais ça fonctionne !

Eh oui, malgré tout, j’ai dévoré ce livre du début à la fin, je me suis vautrée avec délectation dans cette romance sucrée, et j’ai aimé ça.

Simone Elkeles a réussi le tour de force de créer une histoire et des personnages si attachants que les défauts précités n’ont plus aucune importance, la seule urgence étant de tourner les pages pour découvrir ce qui va leur arriver.

J’ai passé un excellent moment, et j’en redemande !

Val Le lundi 27 juin 2011 à 0:25
Ce livre est tout bonnement un petit chef d'oeuvre pour mon avis personnelle. L'histoires est simple a la base, mais voilà il y a des fait tellement d'actualité, comme le racisme et le handicape aborder dans ce livre que ca me touche et puis il est simple a lire et j'aime l'histoire tout simplement. Bref je le conseil a toute personne qui veux changer des histoire de vampires, anges, loups et compagnie ca fait du bien de changer un peux de temps en temps

Ajouter un commentaire