L’Amant Furieux

Titre original : Lover Awakened
Auteur : J.R. Ward
Saga : Confrérie de la dague noire
Rang dans la saga : N° 3
Editeur : Milady
Date de parution : dimanche 1 août 2010
Public : Adultes
Genre : Romance Paranormale
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire.

Zadiste, ancien esclave de sang, est le plus effrayant des membres de la Confrérie. Réputé pour sa fureur intarissable, ce sauvage est craint des humains et des vampires. La terreur est sa seule compagne et la souffrance sa seule passion…jusqu’à ce qu’il tire une ravissante femelle des griffes des éradiqueurs. Tout pourrait changer, mais le guerrier est rattrapé par son passé et se sent glisser lentement vers la folie. Animé par un désir de vengeance, il fera tout pour protéger Bella de ses bourreaux et surtout…de lui-même.

Notre avis

L'avis de Karen :

Cela fait dix jours que je l’ai terminé et je ne m’en suis toujours pas remise. Donc s’il n’y a que des superlatifs ne vous inquiétez pas c’est normal… Que dire de ce tome. Il est juste….magnifique, extraordinaire, bouleversant, magique, excitant, beau, poignant et j’en passe ! Il magnifie la douleur, la peine, l’espoir, la rédemption, le désir et l’amour.

A la fin du tome précédent, Bella a été enlevée par les Eradiqueurs et Zadiste n’a plus désormais qu’une obsession : la sauver. A la plus grande incompréhension des Frères (lui qui ne s’intéresse ordinairement à rien ni à personne !), Zadiste est complètement obnubilé par la libération de Bella. Il y parvient après un mois et ramène Bella, qui a été torturée, dans sa chambre au manoir de la Confrérie. Bella se raccroche désespérément à lui, elle qui a tant prié pour qu’il vienne la chercher et qui a tant pensé à lui.

Leur cohabitation se révèle explosive. Bella est fortement attirée par Zadiste et cherche à connaître son passé pour le comprendre et, pourquoi pas, le guérir. Zadiste ne peut croire que Bella puisse s’intéresser à lui. A cause de son passé et des séquelles qu’il en a conservé, il ne la mérite pas et ne peut lui offrir ce qu’elle désire. Il essaye donc même de la refiler à Fhury, son frère jumeau, pensant qu’il est plus apte à faire son bonheur. Mais Bella s’accroche et Zadiste va devoir composer avec son obstination…

Dès le tome précédent, Zadiste est devenu mon personnage préféré. Et cela se confirme ici. D’ailleurs, lorsqu’on voit sur les sites consacrés à la DDB, c’est généralement le cas : Zadiste est toujours en tête de liste dans les favoris des fans. Pourtant rien ne l’y disposait. Il n’est vraiment pas décrit comme le gendre idéal. ALORS POURQUOI AIME-T-ON AUTANT ZADISTE ?

-   A cause de son physique : Il est LE mâle, un concentré de sexe à l’état pur. Grand, les cheveux très courts (quasiment rasés), il a une cicatrice qui lui parcourt le visage de part en part. Il a aussi des cicatrices sur le dos, un anneau d’élongation à l’oreille et des piercings sur la poitrine. Il a aussi des tatouages sur le cou et les poignets. Il dégage une atmosphère de danger qui attire inexorablement. D’ailleurs, Zadiste est persuadé au départ que Bella ne cherche qu’à se faire peur.

-   A cause de son passé et des souffrances qu’il endure dans le présent. Zadiste a été enlevé enfant et est devenu un esclave de sang (c’est la signification de ses tatouages). Il était donc cloîtré par sa maîtresse qui se nourrissait à ses veines mais l’utilisait aussi comme esclave sexuel. Il a donc passé un siècle à être quotidiennement violé autant par la maîtresse que par d’autres hommes, car la maîtresse avait aussi un certain penchant pour le voyeurisme ; et pas question de le partager avec une autre femme. C’est tout ce que Zadiste n’a jamais connu de la sexualité. Pour lui le sexe est répugnant, et d’ailleurs avant d’avoir connu Bella, il n’a jamais été excité sexuellement et n’a jamais eu d’orgasme. Il considère son corps comme sale et porteurs d’impuretés. Il se dégoûte et a honte de ce qu’il a subi. Dans un scène poignante, avant de devoir donner son sang à Bella (il ne l’avait jamais fait depuis sa captivité), il se frotte désespérément sous la douche pendant très longtemps et lorsque Bella vient voir ce qui se passe, il lui dit : « Je suis sale, tellement sale, je suis répugnant. Je ne peux pas me nettoyer. Pas propre. Je ne veux pas que tu te salisses. Regarde. Tu vois la saleté. Il y en a partout. Dehors et dedans. En moi ». Aaarrgh, de quoi pleurer ! Et là, comme Bella, on ne peut que craquer. Tous nos instincts maternels remontent à la surface. On a envie de le prendre dans nos bras et de lui murmurer à l’oreille que tout va s’arranger !

-   A cause des scènes de sexe. Elles sont d’un érotisme torride. On suit avec avidité et une tension sourde l’initiation de Zadiste à l’amour. Elles sont incroyables. Ne serait-ce que son premier baiser…

-  A cause de son évolution. Grâce à Bella, Zadiste se transforme psychologiquement, émotionnellement, intellectuellement et physiquement. C’est une véritable renaissance.

-   A cause de sa déclaration d’amour. Pour Bella, Zadiste apprend à lire et à écrire, et lorsqu’il la revoit après leur « séparation », il lui tend une feuille avec écrit : « je t’aime ». C’est complètement nul mais on adore. Puis il lui dit : « Je respirais mais j’étais comme mort jusqu’à ce que tu me trouves. Je voyais mais j’étais aveugle jusqu’à ce que je te voie. Grâce à toi, je suis ressuscité ». Cela fait peut être midinette, cela fait même complètement midinette, mais j’ai fondu.

A la fin, une tragédie frappe l’un des Frères, et encore une fois, c’est un très grand moment d’émotion. Comme si on n’avait pas assez pleuré !

Enfin bref, je l’ai lu d’une seule traite ; impossible de faire une pause. C’est magique et poignant d’émotions du début à la fin. J’ai eu la gorge nouée quasiment tout le temps et j’ai eu plus d’une fois les larmes aux yeux. Donc si vous le commencez un soir, ne comptez pas dormir…

Et tout cas, Ward réussit ce tour de force à nous envouter toujours d’avantage à chaque tome. On comprend pourquoi tous les fans parlent d’obsession et d’addiction vis-à-vis de cette série…

N’hésitez pas à me dire pourquoi vous avez préféré Zadiste. Parce que, franchement, il ne peut en être autrement !

Mycoton32 Le samedi 4 septembre 2010 à 14:24
Tout simplement génial!!

marie34801 Le vendredi 3 septembre 2010 à 14:24
bien mais pas extraordinaire

Anonyme Le jeudi 26 août 2010 à 14:24
Une petite merveille. Le meilleur de la saga selon moi (pour le moment). Mais je ne suis pas objective car Zadiste est mon personnage préféré. On retrouve un Z torturé qui fait tout pour sauver une bella plus forte qu'il ne le croit. Il commence à se "réveiller" mais ne sait pas ce qu'il lui arrive, ce qu'il ressent. Parallèlement à ça, on en apprend plus sur le passé de Z et Fhurie, ainsi que sur l'initiation de John. C'est un livre plein de surprise et de sensualité. Rendez vous service et lisez-le ;-)

Ajouter un commentaire