L'Appel des Illustres

Saga : Le Sang des Princes
Rang dans la saga : N° 1
Editeur : Editions de l'Homme Sans Nom
Date de parution : vendredi 13 novembre 2015
Public : 15 ans et plus
Genre : Fantasy
Note de la rédaction :

4° de couverture

Le destin des ducs Spadelpietra est assuré. Inexorable. Une ascension déterminée vers le pouvoir, vers la couronne, vers la place qui leur revient de droit à l’avant-garde du monde. Ils sont les pacificateurs, les bâtisseurs, les gouverneurs de Slasie. Ils sont les Illustres.

Mais les nomades Austrois y font à peine attention. Leur monde n’est fait que de théâtre, de musique, d’art et d’inventions dont ils gardent jalousement les secrets. Leur vie est une routine maîtrisée, à l’image de leurs automates.

Et pourtant, un tout petit hasard vient gripper la mécanique de l’histoire. Trois fois rien. Une toile découverte par les Spadelpietra qui catapulte son peintre, le jeune Mical, dans une longue fuite... Et pousse le pays, son peuple, ses nobles et ses artistes dans les premiers vents de la plus grande tourmente de leur histoire.

Notre avis

L'avis de Littlewolf

Mical est un jeune homme qui vit depuis son enfance au monastère de Méris où il laisse libre cours à sa passion pour la peinture. Alors que tout semble paisible, sa vie bascule le jour où il se retrouve traqué par des inconnus qui semblent en vouloir à sa vie. Heureusement pour lui, le clan Dael va croiser son chemin alors qu’il se trouve dans une situation délicate et va l’aider à fuir ses poursuivants. Mical va se construire une nouvelle vie au sein du clan mais le passé n’est jamais vraiment totalement derrière soi…

Il s’agit du premier tome d’un diptyque qui nous plonge dans un univers original faisant un peu penser à la renaissance italienne. Cette première partie met en place les différents personnages et le cadre général de l’intrigue et m’a un peu donné l’impression d’une introduction pour le tome 2 où les événements les plus importants auraient lieu. Cela n’est cependant pas du tout un problème, car la mise en place est bien amenée et la tension monte progressivement jusqu’à la fin. L’ambiance du roman est très réussie !

Il y a beaucoup de mystère autour de cette histoire et on ne comprend pas bien qui poursuit Mical et pourquoi, même si tout semble avoir un rapport avec la célèbre et puissante famille Spadelpietra. L’auteur nous laisse dans l’ombre en semant de petits indices au cours du récit et le roman est à déconseiller à ceux qui n’aiment pas se sentir un peu perdus dans l’intrigue. Personnellement, j’ai adoré car c’est très bien fait et cela ne nuit pas à la compréhension générale, j’ai aimé ne pas tout comprendre et découvrir les événements en même temps que les différents personnages.

Les personnages principaux ne sont d’ailleurs pas des héros mais des hommes et femmes qui essaient de mener leur vie à bien, ils sont très humains et l’auteur dépeint très bien les liens qui unissent la famille ou encore les dissensions qu’il peut y avoir au sein d’un clan. On a l’impression de faire partie du clan, d’entendre la musique jouée le soir au coin du feu, et on est vraiment emporté dans cet autre monde.

On ne se focalise pas sur Mical et l’auteur essaie de donner une vue d’ensemble de son univers, c’est parfois un peu déroutant mais cela crée une fresque riche et détaillée. On sent que chaque personnage et chaque information qui nous est présentée est une pièce du puzzle qui se met lentement en place.

À la fin, on est à peine plus avancé quant aux raisons de la menace qui pèse sur Mical (même s’il s’est passé pas mal de choses) et on meurt d’envie de connaître la suite et, après toutes ces aventures, de commencer à avoir des réponses à nos questions !

Ce roman est un coup de cœur total, je vous le recommande chaudement !

Aucun commentaire n'a encore été déposé

Ajouter un commentaire