L'homme maudit

Titre original : Fantasy Lover
Saga : Le cercle des immortels : Dark-Hunters
Rang dans la saga : N° 1
Editeur : J'ai Lu
Date de parution : mercredi 25 août 2010
Public : Adultes
Genre : Romance Paranormale
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

Psychiatre spécialisée dans les problèmes sexuels, Grace Alexander invoque à l'occasion de son anniversaire un demi-dieu de la mythologie grecque, esclave de l'amour qu'une malédiction empêche d'aimer. Julien de Macédoine apparaît nu dans son salon et lui annonce qu'il est à son service pour un mois...

Notre avis

Voici la première des rééditions les plus attendues du moment !

L’homme Maudit  de Sherrilyn Kenyon marque le début d’une saga cultissime, précurseur du genre. Sans cette auteure atypique et son originalité foisonnante, la romance paranormale ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui.

Précédemment éditée par J’ai Lu dans sa collection Mondes Mystérieux, cette série a remporté un franc succès, largement mérité.

Puisant son inspiration dans la mythologie grecque, Sherrilyn Kenyon nous a offert des histoires poignantes, des héros puissants à la sensualité débordante et des heures de lectures haletantes rarement égalées.

Ce premier opus nous narre la rencontre quelque peu étrange de Julian de Macédoine et de Grace. Julian ne fait pas partie des Dark Hunters, mais son histoire pose les premiers jalons de ce que seront les prochains tomes. Il est un ancien général, commandant d’une armée de soldats élevés à la spartiate visant à bouter hors de leur territoire des Romains conquérants. Mais voilà qu’un jour, la jalousie de son frère le mène à sa perte et il se voit maudit pour l’éternité. Il ne mènera qu’une vie de servitude sexuelle pendant plus de deux millénaires.

Mais lorsqu’il est invoqué par une jeune et magnifique sexologue, il ne peut s’empêcher de se dire que cette fois-ci, les choses seront différentes, car Grace voit en lui l’homme avant de voir l’objet sexuel. Dès lors, une attirance fulgurante et dévastatrice naîtra entre eux et leurs destins s’en trouveront changés à jamais.

Écrit dans un style simple, sans fioritures, L’homme maudit se lit d’une traite sans que l’on puisse reposer le roman avant la fin.

L’histoire, aussi improbable soit elle, est un pur délice nimbée de scènes torrides qui vous laisseront pantelantes. Mais elle est aussi remplie d’émotions car la relation des deux protagonistes est particulièrement touchante. C’est beau, envoûtant et l’impression de béatitude post-lecture vous collera longtemps à la peau.

A la fin de ce récit vous n’aurez qu’une envie, c’est de serrer le livre contre vous et de scander "Julian de Macédoine, Julian de Macédoine, Julian de Macédoine», promis, je vous dirais un jour si l’invocation a marché … ou pas. Foi d’Elaura !

LAURALINE79 Le vendredi 16 mai 2014 à 11:01
Je suis très partagée pour donner un avis sur ce livre. A la fois, je trouve le trait gros, dans cette utilisation de la mythologie au service d'un contexte contemporain ; à la fois, j'ai lu d'une traite cette histoire parce que je voulais voir comment l'auteur allait s'y prendre (l'homme enfermé dans un livre, sa découverte de la vie au XXIè siècle, Aphrodite qui réapparaît au côté de ses enfants....) ! Quant aux personnages : Grace m'a un peu énervée, je l'ai parfois trouvée nunuche ; Julien tel que décrit en ferait rêver plus d'une, forcément ! la sorcière vaudoue avec sa pétoche de la magie dont est entouré Julien, la bonne copine qui offre le cadeau d'anniversaire incroyable... Bref, si on prend l'histoire au 3è ou 4è degré, on peut la lire pour passer un moment. Si on est un puriste et de la vraie littérature et de la mythologie, on peut passer son chemin !

Pinkunicorn Le vendredi 12 avril 2013 à 11:01
Agréable lecture, mais ce n'est pas un de mes romans préférés du genre. J'avais d'abord lu un des tomes des chasseurs de rêves, que j'avais trouvé bien meilleur. Dans, le fond, on a une histoire d'amour classique, avec les mêmes passions et déchirements entre protagonistes. Je t'aime mais il veut mieux que je parte pour nous deux, etc. Mais, l'arrivée de Julien est intéressante. Après tout, c'est complètement magique (et ça n'existe qu'en rêve malheureusement) d'invoquer un demi-dieu pour satisfaire ses envies ! Sinon, j'aurais aimé, que l'auteur développe un peu plus les passages avec Selena, la meilleure amie de Grace, que j'ai beaucoup aimé. Après, j'aime particulièrement le côté avec les deux, tout ce qui est mythologie grecque.

kety Le lundi 28 février 2011 à 11:01
Puis-je trouver ce livre comme un livre audio ?

Anonyme Le lundi 3 janvier 2011 à 11:01
Pas aimé non plus, j'ai trouvé ça vraiment cliché, à la limite du gnangnan et je trouve que l'auteure utilise la mythologie comme une excuse à un manque réel d'intrgue... Fin de la saga pour moi !

manille Le mardi 12 octobre 2010 à 11:01
je ne suis absolument pas d'accord avec l'avis de la rédaction. Je n'ai absolument pas aimé ce livre ou alors il faut aimer l'eau de rose . Ceci est un avis personnel.

Anonyme Le samedi 4 septembre 2010 à 11:01
le premier tome de la saga excellentissime des Dark Hunter, une pure merveille, même si, il faut bien l'avouer, c'est le moins bon de la saga, d'autant plus que l'on ne pénètre pas encore dans l'univers des DH....

moi Le mercredi 1 septembre 2010 à 11:01
Ahhh... cela me donne encore plus envie de le lire !!!

cedric Le lundi 30 août 2010 à 11:01
J'ai hâte de le lire, déjà parce que Elaura et Xylara aiment, ensuite pour prouver que si j'aime un livre, même à l'eau de rose, je l'avoue ouvertement !

Ajouter un commentaire