L'oeil des cieux

Titre original : Eye of heaven
Saga : Dirk & Steel
Editeur : J'ai Lu
Date de parution : mercredi 16 mars 2011
Public : Adultes
Genre : Romance Paranormale
Note de la rédaction :

4° de couverture

Blue Perrineau est un membre actif de l'agence très spéciale de détectives Dirk & Steele. Spéciale ? Et comment ! Ses membres ont certaines... comment dire... particularités. Celle de Blue est d'être électro kinésiste. L'affaire qui se présente à lui n'est pas habituelle : son père, mourant, lui révèle l'existence de son demi-frère et lui demande de le retrouver. Facile, pour un détective, non ? Si seulement c'était aussi simple...

Notre avis

L'avis de Chani

 

Blue (Félix de son véritable prénom, mais c’est moins glamour) Perrineau est détective au sein de l’agence Dirk & Steele, agence dont les membres ont tous une faculté paranormale. Celle de Blue, c’est son affinité avec l’électricité.

Alors qu’il revient de sa dernière mission en Asie, il est envoyé par son père (prétendument mort) à la recherche de son demi-frère. Pas vraiment tenté par la proposition, Blue est néanmoins contraint d’accepter, son père menaçant de dévoiler les particularités de l’agence Dirk & Steele.

Ses investigations vont le mener à Las Vegas, dans un cirque où se produit son demi-frère. Il y fera aussi la connaissance d’Iris, une change-forme qui semble être la cible d’un groupe extrémiste de défense des animaux.

Si au départ Blue pensait juste venir chercher son frère et le livrer à son père, les choses vont se compliquer car une réelle amitié va naître entre les deux hommes. De plus, il va s’éprendre d’Iris, qui a en fait des problèmes bien plus graves et des ennemis bien plus dangereux que les écolos précédemment cités. Et il va bien sûr vouloir la protéger coûte que coûte.

Mais, les ennuis arrivant toujours groupés, Blue va se voir confrontés de nouveau à ses propres ennemis.

 

De l’action, de la romance, des personnages troubles, tous les ingrédients sont réunis pour un bon moment de détente. En principe. Sauf que pour moi, la mayonnaise n’a pas pris. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages, l’intrigue est parfois un peu brouillonne et je m’y suis perdue. La romance est gentillette, mais pas transcendante.

Malgré les rebondissements et l’imagination fertile de l’auteure, je me suis ennuyée dès le départ, et ce sentiment ne m’a pas quittée jusqu’à la fin.

Dommage.

Ellejie Le lundi 1 juillet 2013 à 21:25
Pardonnez-moi de digresser, je viens de finir Diabolique (Maxine Kiss, Chasseurs) et pour moi non plus la mayonnaise n'a pas pris. Trop confus. Je suis pourtant "bon public". L'écriture est lourde, lourde, lourde...

Ajouter un commentaire