La nuit des zombies

Titre original : The dead girls' dance
Auteur : Rachel Caine
Saga : Vampire City
Rang dans la saga : N° 2
Editeur : Hachette
Date de parution : mercredi 16 février 2011
Public : 15 ans et plus
Genre : Young Adult
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

Les vampires voient d'un mauvais œil le retour à Morganville de Frank Collins, le père de Shane. Ce dernier est déchiré entre sa loyauté envers son père et son amitié pour Claire, Eve et Michael. Car la soif de vengeance de Frank risque de compromettre la protection des colocataires face aux vampires, à grand peine contenus par leur alliée Amélie. Mais lorsque les vampires enlèvent Shane pour tendre un piège à son père, Claire et ses amis vont devoir mettre tout en œuvre pour le sauver...

Notre avis

L'avis de Chani

 

Ce tome 2 reprend exactement là où nous avions laissé nos héros à la fin du premier opus, c'est-à-dire face à Franck Collins (le père de Shane) qui vient de tuer Michael sans l’ombre d’un remord, ivre de vengeance et de haine contre les vampires.

On pouvait s’en douter, son arrivée va sérieusement compromettre les chances de Claire et ses amis de goûter au semblant de tranquillité qu’ils pensaient avoir acquis après leur accord avec la fondatrice.

Entre les vampires, Monica et ses groupies, et maintenant Franck Collins et ses amis bikers, on ne sait plus vraiment lesquels sont les plus dangereux.

Et quand Shane va être accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis et condamné à être brûlé vif sur la place publique, c’est une véritable course contre la montre qui s’engage.

 

L’action est toujours menée tambour battant, et si de nouvelles questions voient le jour, on en apprend davantage sur les héros, notamment Shane et son lourd et douloureux passé. Quant à Claire, elle a pris un bol de confiance, et se révèle surprenante et plus sûre d’elle, ce qui n’est pas pour me déplaire. Les relations entre les personnages prennent davantage d’importance et de consistance, quelques sentiments pointent le bout de leur nez, sans prendre le pas sur l’histoire en elle-même.

Rachel Caine réussit brillamment ce deuxième tome, qui se conclut d’une façon on ne peut plus délicate, présageant une suite fort intéressante.

Anonyme Le samedi 30 avril 2011 à 21:42
Je suis plus mitigée pour ma part (je viens de le finir). J'ai trouvé que l'auteur mettait trop de chose dans ce tome, y a plein d'amorces de trucs qui ne trouvent pas réponses dans ce tome, et c'est frustrant. Je lirais la suite parce que la toute fin me donne envie mais je serais sans doute moins empressée :) (PS : ta première phrase spoil la fin du tome 1, peut être faudrait-il l'indiquer aux lecteurs ?)

Ajouter un commentaire