Le club des amateurs de meurtres

Titre original : Real Murders
Saga : Aurora Teagarden
Rang dans la saga : N° 1
Editeur : J'ai Lu
Date de parution : mercredi 15 mai 2013
Public : 15 ans et plus
Genre : Policier/Thriller
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

Aurora Teagarden, dite Roe, est bibliothécaire dans la ville de Lawrenceton, en Géorgie. Un de ses passe-temps est de faire partie du Real Murders Club pour étudier une fois par mois les cold cases. Un soir, elle tombe sur le corps sans vie d'un des membres du club. Ce crime ressemble à un de ceux non résolus qu'ils devaient analyser. D'autres suivent. Aurora enquête.

Notre avis

Avis de Chani

 

Première série de l’auteur Charlaine Harris, Aurora Teagarden débarque enfin en France grâce à l’éditeur J’ai lu. Comme pour Lily Bard il s’agit d’enquêtes policières et non de fantastique.

Aurora Teagarden, bibliothécaire dans une petite ville du sud des États-Unis (toujours !), est aussi membre actif du club des amateurs de meurtres dont les réunions ont pour but d’analyser un meurtre célèbre. Mais la réalité va les rattraper puisqu’un des membres va trouver la mort au cours d’une réunion. Plus largement, c’est l’ensemble du club qui semble visé. Aurora va mener son enquête. En effet, quoi de plus normal pour une amatrice de résolution d’énigmes que d’essayer de découvrir le coupable ?

Encore une fois, Charlaine Harris démontre qu’elle n’est pas que la maman de Sookie (que je n’aime absolument pas), mais qu’elle réussit très bien dans le genre policier. Sa plume fluide et la lenteur de la mise en place permettent au lecteur de bien s’ancrer dans l’ambiance du roman ; le temps d’un roman il part lui aussi en Géorgie avec Aurora. L’héroïne est d’ailleurs très attachante, il s’agit encore d’une femme forte et sensible comme Lily Bard ou Harper Connelly. L’intrigue est bien construite, même si on peut reprocher quelques imperfections et longueurs dans sa construction. Mais il faut se remettre en tête qu’il s’agit du premier roman de l’auteur, écrit il y a plus de vingt ans, même s’il ne paraît chez nous que maintenant. Entre temps, Charlaine Harris a eu le temps de corriger ses défauts dans l’écriture, d’où un petit décalage entre ce que le lecteur aura pu lire d’elle auparavant, et ce livre.

Mais il ne faut pas bouder son plaisir, Aurora Teagarden est un personnage que j’ai hâte de retrouver pour de nouvelles enquêtes.

Ellejie Le jeudi 22 août 2013 à 2:33
Je suis ravie d'apprendre que ce livre est celui qui a permis à Charlaine Harris de faire ses armes. Il n'a pas pris une ride. Le style est bon et l'écriture fluide. Au contraire de Lily Bard, Harper Connely ou Sookie Stackhouse, Aurora est une jeune fille normale, pas de traumatisme hormis celui du divorce de ses parents. Pas de talent particulier non plus, mais une acuité accrue due à son hobby. J'ai mis un certain temps avant de trouver la solution car Charlaine Harris nous propose adroitement quantité de coupables potentiels. J'attaque le tome 2

Ajouter un commentaire