Le livre qui rend dingue

Editeur : StoryLab
Date de parution : lundi 24 septembre 2012
Genre : Fantastique
Note de la rédaction :

4° de couverture

C'est le plus grand best-seller de tous les temps. Le livre raz-de-marée. En quelques semaines, il se vend à des centaines de millions d’exemplaires, le monde entier est subjugué. Mais bientôt d’étranges phénomènes frappent les lecteurs…

Notre avis

L'avis de Siana :

Tout commence, en partie, avec un canard. Dans Le livre qui rend dingue, un narrateur, plutôt exaspérant au début, mais quand même assez marrant, fréquente un atelier d’écriture dans le but avoué de choper la belle Fadila qui se fiche de lui comme d’une guigne. Or, jouer les scribouilleurs pour draguer n’a pas que des avantages, à un moment il faudra bien écrire et surtout lire sa prose aux autres. C’est là qu’intervient le canard et qu’il coule à pic (pauvre bête)…
Oui mais voilà, on ne devrait jamais sous-estimer un canard, car si le texte de notre narrateur n’a eu aucun succès à sa première lecture, il semble avoir de très étranges propriétés à l’écrit…
Et là vous voulez en savoir plus, n’est-ce pas ? En tout cas vous devriez car cette novella est géniale, extrêmement bien pensée, drôle et incisive.
D’exaspérant, le narrateur passe même à sympathique. Son ton perpétuellement sarcastique, son cynisme et sa mauvaise foi sont absolument délectables. Mais au-delà de l’aspect addictif et amusant de cette lecture, une très intéressante réflexion sur l’écriture, sur la lecture, la littérature en général et tout le petit monde qui gravite autour se met en place. C’est certainement cela qui m’a le plus séduite. Mais bon, tout est subjectif, comme se plaît à nous le rappeler l’auteur avec raison. Le lecteur ne voit jamais que ce qu’il veut voir. Il l’interprète et le ressent à travers son propre vécu. Cependant, c’est aussi ce qui fait la richesse de la lecture et surtout du partage qui peut ou non accompagner celle-ci. Puis, il est toujours possible de découvrir de nouvelles choses en relisant un livre, osciller vers plus d’objectivité, mais également moins, selon ce qu’on a pu vivre entre-temps.
Cependant, croyez-le bien, il n’y en a pas que pour les lecteurs dans cette histoire. Les auteurs, éditeurs, blogueurs, journalistes, les prix littéraires et leurs jurys, les animateurs d’ateliers et clubs de lecture, tous en prennent pour leur grade, titillés par l’humour grinçant qui rythme le texte.
Plus qu’une agréable lecture, Le livre qui rend dingue a été un vrai coup de cœur que, j’espère, vous serez tenté de découvrir.

sphinxou Le dimanche 7 avril 2013 à 11:06
Oui je suis tentée, ça m'a l'air bizarre mais marrant. Je suis intriguée.

Ajouter un commentaire