Loup y-es-tu ?

Editeur : Mille Saisons
Date de parution : jeudi 20 octobre 2011
Public : 15 ans et plus
Genre : Fantastique
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

Et si les êtres maléfiques des contes de notre enfance existaient réellement ?

Sans doute ces créatures vampiriseraient-elles notre planète. Elles seraient de tous les génocides, manipuleraient les plus grands dictateurs. Bref, tapies dans l’ombre d’Hitler ou sous le feu des projecteurs des plateaux télé, elles auraient entre leurs mains expertes le devenir de l’humanité.

Sinistre tableau !

Si de tels êtres vivaient, il serait à souhaiter que leur alter ego bienfaisant existe également. Qu’en ce début du XXIe siècle, ces personnages merveilleux s’éveillent et décident de se battre. Et alors, qui sait de quel côté la balance pencherait…

Notre avis

L'avis de Chani

 

La Belle au bois dormant, Blanche-Neige et les sept nains, Cendrillon, le petit chaperon rouge… Henri Courtade revisite pour son premier livre les contes qui ont bercé notre enfance et qui sont profondément ancrés dans notre culture commune. Et c’est une réussite !

 

Le récit commence avec une jeune fille qui rêve de gloire, et tous ses espoirs sont réduits à néant au pied d’une tour du World Trade Center le 11 septembre 2001.

Dix ans plus tard, une jeune femme succombe de la maladie du sommeil faute d’avoir pu être soignée à temps.

Puis nous faisons la connaissance d’Albe Snösen, vendeuse de billets de spectacle qui se fait accoster par un nain particulièrement timide, de Marilyn Von Sydow propriétaire d’un vaste empire médiatique, de Virginia Woolf, styliste détestant le rouge, du mystérieux traqueur. Si au départ tous semblent n’avoir aucun point commun, nous découvrons au fil des pages le lien particulier qui les unit, et nous verrons comment leurs histoires s’imbriquent dans l’Histoire.

 

Le Bien, le Mal, leur interdépendance et leur influence sur notre monde, c’est le thème principal du récit que nous conte Henri Courtade dans « Loup y-es-tu ? ».

L’auteur réussit à nous proposer un univers très cohérent et inquiétant à partir d’éléments on ne peut plus connus et rebattus. Le style est agréable et maîtrisé, les personnages attachants, même la vile Marilyn, et l’intrigue tellement addictive qu’une fois commencée, on ne veut plus interrompre la lecture.

Un premier roman frais et qui ne peut que donner envie de suivre les prochaines publications d’un auteur qui, je l’espère, continuera à nous proposer des romans aussi divertissants.

Cassiopeia Le mercredi 11 mai 2011 à 19:14
Rien que pour l'auteur je mets 3 étoiles, j'ai eu l'occasion d'avoir sa dédicace et de discuter avec lui, complètement par hasard, au salon du livre. C'est un homme fort sympathique, simple et très drôle. Ce livre lui correspond et est à lire de toute urgence =)=)

Ajouter un commentaire