Mordue

Titre original : Bitten and Smitten
Saga : Sarah Dearly
Rang dans la saga : N° 1
Editeur : Milady
Date de parution : vendredi 20 août 2010
Public : Adultes
Genre : Chick-Lit Paranormale
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

Dure semaine. Mon rendez-vous d’enfer… venait vraiment de l’enfer et il m’a mordue ! Je suis devenue une vampire. Mais j’ai tout de même rencontré un homme ce soir-là. Il est sexy, il a six cents ans et il est suicidaire. Personne n’est parfait, pas vrai ?

Nous avons passé un marché : il m’apprend les ficelles du monde des vampires et je l’aide à se tuer. Bon, c’est pas gagné avec un immortel, mais je sais que je peux le convaincre que la vie vaut la peine d’être vécue… avec moi de préférence ! Sauf que pas mal de gens veulent nous faire la peau, à commencer par les chasseurs de vampires, ces crétins qui ne comprennent rien à rien.

Enfin bon, si tout se passe comme prévu, j’aurai un cavalier au mariage de ma cousine !

Notre avis

L'avis de Choukette :

Au premier abord, en lisant la quatrième de couverture je me suis dit « mouais, ça à l’air un peu niais, mais bon pourquoi pas, y’a quand même des vampires, c’est édité chez Milady, ça peut le faire". Je suis bien contente de ne pas m’être arrêté là car j’ai pris beaucoup de plaisir avec cette lecture, je peux même aller jusqu’à dire que c’est un coup de cœur !

On entre de suite dans le vif du sujet : Sarah se réveille dans une tombe, son rendez-vous est train de l'enterrer vivante ! Lorsqu’elle lui demande une explication, celui-ci lui répond qu’il la trouvait tellement à son goût qu’il l’a transformée en vampire pour la garder à ses côtés pour l’éternité. Autant vous dire que Sarah n’est pas vraiment d’accord avec tout ça. Tout simplement parce que les vampires, c’est bien connu : ça n’existe pas ! Ce mec est fou à lier et il devrait aller se faire enfermer vite fait bien fait !
Sarah prend donc ses jambes à son cou et tombe nez à nez avec une bande de chasseurs de vampires auxquels elle parvient à échapper (pour cette fois), grâce à l’aide d’un beau brun ténébreux, qui n’en est pas pour le moins suicidaire.
Ainsi commence donc la nouvelle vie de Sarah Dearly. Nous découvrons alors ce monde à travers les yeux de notre héroïne, qui prend tout ça avec une bonne dose de sarcasme. J’ai adoré son humour sa vivacité.

L’auteur a réussi le mélange parfait entre bit-lit et chick-lit. L'intrigue est bien ficelée, j'avais toujours envie d'en savoir plus et d'aller encore plus vite, et après avoir refermé le livre je n'ai qu'une hâte : que le second tome arrive dans les librairies ! Je vous le recommande donc fortement !

 

L'avis de Ianto Jones 5/5:

Sarah Dearly est juste très attachante. Elle est fan de Buffy et pense que la vie de vampire est juste « non hygiénique ». C’est vrai quoi, mordre les gens pour leur sucer le sang, ce n’est pas super propre au final. Elle est tellement maladroite, qu’on se demande si elle ne le fait pas exprès. Et pour couronner le tout, elle adore faire du shopping, ce qui l’a détend.

Elle agit par instinct, sans réfléchir, ce qui donne lieu a des situations plutôt cocasses, et absolument marrantes.

Le petit bonus du premier tome est le premier chapitre du deuxième tome. Ce qui met en appétit et donne envie de le commencer…

 

Chronique de Kahlan

L'histoire en quelques mots :

Sarah, joli petit brin de femme, se rend à un rendez-vous arrangé par sa meilleure amie. Un rendez-vous qu'elle ne pourra jamais oublier et qui va entièrement changer sa vie puisque celle-ci va devenir éternelle.

Éternelle ? Rien n'est moins sûr, car juste après avoir été mordue, Sarah est poursuivie par des chasseurs de vampires ! Heureusement que sur son chemin elle croise un vampire ! Mais celui-ci n'est pas vraiment décidé à l'aider. Ce qu'il ne sait pas, c'est que Sarah ne va pas vraiment lui laisser le choix.

Les personnages :

Sarah : Le moins que l'on puisse dire de Sarah, c'est qu'elle est un peu déjantée. Elle est pleine d'humour dans les moments les moins appropriés, mais cela fait parti de son mécanisme de détente : un peu d'humour dans les moments les plus dangereux, ça permet toujours de se relaxer un peu... ou pas. Elle a le chic pour se mettre dans des situations impossibles, mais aussi une incroyable chance pour réussir à s'en sortir. Un peu à côté de la plaque, elle n'en reste pas moins charmante et cela ne semble pas échapper à son entourage. Elle réfléchit vite, mais dans les pires moments elle serait capable de penser à la prochaine paire de chaussures qu'elle va s'acheter, autant dire qu'il vaut mieux garder un œil sur elle.

Thierry : Il a plus de six cents ans, il est beau, il est sexy, riche et intelligent. Oui, mais voilà, Thierry est dépressif. A tel point qu'il veut en finir avec sa vie éternelle. Il a mauvais caractère, mais on sent qu'il change au fil du roman. Avec lui, tout est blanc ou tout est noir, il ne semble pas vraiment y avoir de juste milieu. Cependant, tout au long du roman, il ne cesse de nous étonner. Un moment on le croit gentil et le moment d'après, on a l'impression que c'est un terrible vampire au cœur de pierre. Difficile de le cerner dans ces cas-là. Il a très peu de patience et beaucoup à la fois. On peut dire que l'on ne sait pas trop quoi penser de lui. Il nous laisse perplexe tout en nous charmant. Mais bon, qui n'aime pas les beaux vampires mystérieux ?

Quinn : Sa première rencontre avec Sarah est assez corsée. Il semble plutôt déprimé et la voilà qui lui redonne le sourire. Mais bon, c'est un chasseur de vampire et comme tout bon chasseur de vampire, il doit tuer Sarah. Ce qu'il ne manque pas d'essayer de faire. Malgré cela, on sent qu'il est chasseur plus par devoir que par envie. Il ne prend pas plaisir à tuer des vampires, mais il fait ce qu'il a à faire. Ce n'est pas un meneur, il est plus du type suiveur, car il manque un peu de caractère. Il s'efface quand il le faut. Il est plutôt hargneux, mais cela évolue avec le temps, car il n'est pas bête et se rend compte de choses qui lui étaient encore insoupçonnées. Il reconnaît assez facilement ses erreurs et par certains de ses aspects, il peut donner l'impression d'être un homme viril, comme on peut le voir pareil à un petit garçon perdu.

Amy : Elle est la meilleure amie de Sarah. Et on peut dire qu'elles se ressemblent sur un point fondamental : elles savent attirer les ennuis. Elle a beaucoup de suite dans les idées et n'en fait qu'à sa tête comme une enfant capricieuse. Elle est cependant toujours là pour aider Sarah. C'est une vraie rêveuse, elle croit à l'âme sœur, celui qu'elle reconnaitra dès le premier regard. On pourrait la croire sotte, mais on sent que ce n'est qu'une image qu'elle donne par son excentricité et sa naïveté.

Mon avis :

Ce livre est rafraîchissant. On rit énormément avec l'humour et le sarcasme de Sarah. Elle déroute tout le monde et est quasiment toujours obligée de préciser qu'elle plaisantait, car personne ne comprend vraiment où elle veut en venir.

L'histoire est vraiment sympathique. Entre romance et action, avec une petite pointe de sensualité, on ne se lasse pas des mélis-mélos dans lesquels l'héroïne plongent.

Tout est raconté avec simplicité, humour et tendresse. Bon, bien sûr, l'action est très présente dans ce tome et ce n'est pas un inconvénient car c'est cela qui nous permet de nous attacher aux personnages et aussi de les voir avancer tout en les observant évoluer.

Les «plus» :

- L'humour, c'est un vrai régal de pouvoir rire quand il règne une situation dramatique.

- L'évolution des personnages qui se fait tout en douceur.

- On a l'impression d'évoluer dans un monde réel et pas dans une fiction.

Les «moins» :

- La naïveté de Sarah pendant la première partie du livre. Au début, cela est attendrissant, mais devient plutôt agaçant à la longue. Cependant, ce sentiment ne reste pas bien longtemps.

En définitive :

Si vous avez besoin de vous détendre et de rigoler un peu, n'hésitez plus et sautez sur ce livre qui ne pourra que vous ravir.

Le scénario est très bien fait et tout s'enclenche avec énormément de légèreté.

On ne peut que facilement se laisser séduire et attendre le second tome en espérant qu'il surpasse le premier.

 

Avis de Zaza:

Ce livre est une bouffée d’oxygène, très rafraîchissante, qui plane sur le monde de la bit lit.

Sarah Dearly, l’héroïne, est une jeune femme bien de notre époque. Célibataire à 28 ans, elle enchaîne les rendez-vous foireux dans l’espoir de rencontrer le Prince Charmant, ses rêves d’actrice sont tombés à l’eau et son boulot n’est pas terrible du tout. Classique, quoi ! Heureusement, elle a sa meilleure amie, toujours prête à lui dégoter des amoureux potentiels. Mais voilà qu’après un de ces fameux rendez-vous, Sarah se retrouve transformée en vampire. Seule, désemparée (enfin presque) et surtout avec des chasseurs de vampires aux trousses, la nouvelle vie de Sarah aurait pu devenir un véritable cauchemar. Heureusement, elle peut compter sur son mystérieux et dépressif sauveur, qui n’est autre que le maître de la ville : Thierry de Bennicoeur. Entre sa poisse légendaire et sa chance insolente, les aventures de Sarah sont loin d’être paisibles…

Ce roman est un pur moment de détente. C’est un peu comme un roman de la collection Red Dress (c’est-à-dire LA collection spéciale fille) mais en version vampirique. Tout est dans la démesure, dans la caricature. Pourtant, la sauce prend bien. L’excès d’humour présent dans le récit ne pèse pas sur l’histoire. C’est seulement l’un des ingrédients. Le livre a quand même du fond. L’intrigue est bien travaillée. Les pages s’enchaînent rapidement. Le style de l’auteur est fluide et percutant. Ce qui colore réellement le récit, c’est cet humour omniprésent au fil des pages.  Les traits de caractère des personnages sont exagérés, et pourtant, ils sont attachants, intrigants, et intéressants. Bien évidemment, au milieu de tout cela nous avons droit à une, voire même plusieurs, romances. On ne pouvait bien entendu pas passer à côté du fameux triangle amoureux. Quoique dans ce premier tome, il n’a pas duré très longtemps, c’est ce qui me fait penser que l’auteur n’a pas encore dit son dernier mot.

En tout cas, j’ai attaqué ce livre après en avoir lu un pas drôle du tout et, du coup, je me suis régalée. Je l’ai dévoré en une soirée. Mon moral s’en est trouvé regonflé à bloc.

En revanche, je n’ai pas aimé la couverture du livre. Je ne suis pas fan de cette idée de photographie comme accroche du livre. Même si je n’ai pas beaucoup d’imagination, je n’aime pas qu’on m’impose une image, surtout pour un livre. Je préfère que ce soit simplement suggéré. Mais bon, c’est ce qui est à la mode en ce moment. J’attendrai qu’on passe à autre chose… !

En conclusion, je le conseille vivement à tous ceux qui ont envie de se détendre et de rire un peu, avec une histoire qui tient quand même la route.

Chiisu Le jeudi 26 mai 2011 à 11:21
Superbe ! Je m'attendais a quelque chose de niais et je me retrouve avec une vampire marginale. Ce livre est probablement une des meilleur comédie que j'ai lue. Je n'y met que 4 étoiles car il ressemble étrangement au livre de MaryJanice Davidson avec Vampire et célibataire ! Excellent livre pour se détendre néanmoins !

Kat' Le samedi 9 octobre 2010 à 11:21
Il est dans ma pile à lire, tellement le résumé m'a séduite ! Le moins que l'on puisse dire, c'est que les avis ici me confortent dans ma position ! (Note donnée par rapport au résumé)

Blodig Hedwige Le jeudi 30 septembre 2010 à 11:21
Je viens de le commencer et j'adore !

Mycoton32 Le mercredi 8 septembre 2010 à 11:21
Très bon commentaire Choukette, tu donnerais presque envie... lol

Anonyme Le vendredi 3 septembre 2010 à 11:21
Merci beaucoup pour vos compliments sur mon avis. Je suis ravie de vous avoir donné envie !

crevette Le jeudi 2 septembre 2010 à 11:21
Pas 100% convaincue à l'achat 300% convaincue après lecture!!!!!

Angie Le samedi 28 août 2010 à 11:21
Très bon avis Choukette! En commençant, j'ai eu très peur que Sarah soit encore une de ces héroïne complètement creuse et énervante façon MJ Davidson, mais non. Elle réussi le challenge de la rendre intéressante et marrante de part sa simplicité. Elle est impulsive, sarcastique, et n'a pas sa langue dans sa poche comme le notera Thierry qui en fera les frais. Elle a un petit quelque chose et on ne peut que l'aimer! Pourtant Rowen n'a pas élaboré un scénario bien compliqué et les coïncidences improbables s'enchainent (on a l'impression que Toronto est vraiment une très petite ville vu toutes les rencontres que Sarah fait à chaque coin de rue). Sa vision du vampire a malgré tout le mérite d'être intéressante: ils ne sont pas des non morts, peuvent sortir le jour, ne se transforment pas en créatures démoniaques, et restent les même après leur passage. C'est d'ailleurs marrant de suivre l'adaptation de Quinn et de Sarah qui ont bien du mal à s'en remettre. Les méchants dans cette histoire, ce sont plutôt les chasseurs, qui sont destructeurs, ne font pas de discrimination et se contentent de frapper dans le tas sans se poser de questions. N'empêche, ca reste très agréable, drôle, rafraichissant et on se s'ennuie pas un seul instant. J'espère seulement que la suite restera à la hauteur.

xylara Le vendredi 27 août 2010 à 11:21
je l'ai acheté cette semaine suite à cet avis. Je le trouve bien fait, il est concis, avec une présentation sommaire de l'histoire mais sans en révéler le dénouement. Il ne me reste plus qu'à lire ce bouquin !

Anonyme Le jeudi 26 août 2010 à 11:21
Ce livre est super. Je l'ai dévoré en quelques heures. Il est plein d'humour. Une vague de fraicheur sur la bit-lit. Je vous le recommande.

cedric Le samedi 21 août 2010 à 11:21
La vache, c'est alléchant tout ça. Si y avait pas ce coté trop chick-lit de présent je me serai laisser tenter, j'aime le fait qu'elle ne devienne vampire qu'au début de l'histoire. Merci pour cette chronique. Sinon, rapidement un HS, pour répondre à la personne qui a mis 2 étoiles. Personnellement j'écris aussi des chroniques et je suis de ceux qui rentre en profondeur dans ce qu'ils en pensent, style, thème, message caché etc... cependant, je ne pense pas que ce soit nécessaire pour en faire une bonne critique. Quant à raconter l'histoire, je le fais également pour la simple et bonne raison que les 4ème en France sont souvent pourries. D'ailleurs avec la 4ème de celui-ci je ne serai pas tenté du tout, de savoir maintenant comment il commence c'est déjà mieux. Donc je trouve cette critique courte (mais j'aime tout ce qui est long c'est pour ça) mais suffisamment constructive puisqu'on apprend qu'elle à aimé. Certes, si y avait également toutes les subtilités qui lui ont fait apprécier l'ouvrage, ça aurait été un plus. Mais dire que ce n'est pas une chronique parce que le paragraphe sur l'histoire est plus long que l'avis. Pas d'accord.

Anonyme Le vendredi 20 août 2010 à 11:21
Génial je l'ai dévoré!!!

Anonyme Le vendredi 20 août 2010 à 11:21
Je suis désolée de dire ça mais, pour moi, c'est pas vraiment donner son avis. La moitié du texte raconte ce qui se passe dans le livre, pas ce qu'en a penser la chroniqueuse.

Ajouter un commentaire