Nuits d'Enfer au Paradis

Titre original : Prom Nights from Hell
Editeur : Hachette
Date de parution : mercredi 16 avril 2008
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

Quelle fille n'a jamais rêvé d'être la reine du bal de fin d'année ? Une robe vaporeuse, un cavalier élégant et amoureux, une musique entêtante...

Les histoires de ce recueil réunissent des héroïnes qui ont tout pour accéder au podium. Malheureusement, c'est sans compter sur les vampires, démons et autres morts-vivants qui s'invitent à la fête...

Alors, prêtes à danser avec le Diable ?

Notre avis

L'avis de Chani

 

Un thème commun pour cinq nouvelles écrites par cinq auteures différentes : un bal de promo typiquement américain (avec robes meringues en satin et gros bouquet au poignet), porteur de tous les espoirs et rêves des participants, tourne mal, et c’est l’enfer sur terre.

Libre à chacune de raconter l’histoire à sa manière.

 Je ne vais pas tourner autour du pot, l’ensemble se laisse lire, mais ne m’a pas transcendée.

 La nouvelle de Stephenie Meyer est décevante (ouaip, je fais partie de celles qui aiment Twilight, et j’assume !). Une démone cruelle qui ne demande qu’à plonger le monde dans le malheur et la détresse croise un beau jeune homme (Gabi, ou plutôt Gabriel), et en moins de deux elle est prête à partir avec lui se rouler dans la guimauve au pays des Bisounours. Un peu léger…

 Puis vient celle de Meg Cabot, auteure que j’aime bien aussi, contant les aventures d’une jeune fille passant ses soirées à planter des pieux dans les poitrines des vampires. Angel et Spike ne sont pas là, pourtant c’est bien l’esprit de Buffy qui flotte sur cette nouvelle, divertissante, mais pas originale.

 Le bouquet de Lauren Myracle, avec sa voyante et son histoire de vœux m’a laissée de marbre, je n’y ai vu aucun intérêt, donc on va passer.

 Enfin, Kim Harrison vient relever le niveau avec Madison Avery, cette jeune fille qui refuse son nouveau statut de morte. Drôles, enlevées, avec une pointe de cynisme, j’ai été ravie de ses quelques pages qui avaient un goût de trop peu.

 Michelle Jaffe clôture le recueil et sauve l’ensemble avec « Baisers fatals », une nouvelle très drôle, menée tambour battant avec une wonder-woman un poil coincée et une serial-kisseuse complètement déjantée. Encore une fois cette auteure me ravit.

 Les deux dernières nouvelles valent le coup, si on vous prête le livre n’hésitez pas, mais n’allez pas mettre vos économies dedans !

sab84 Le dimanche 19 juin 2011 à 13:48
j'ai trouvé ces nouvelles très décevantes on a l'impression qu'ils ont jeté ces nouvelles dans le livre sans les avoir vraiment travaillé histoire de surfé sur le succés twilight je regrette de l'avoir acheté

cedric
Une super anthologie qui m'a permit de lire Madison Avery en français !
Rien que pour ça je porte cette anthologie dans mon cœur. Par contre les nouvelles vont crescendo, la première est sympa, les deux dernières sont énormes! A savoir qu'en Amérique, ce n'est pas Stephenie Meyer qui ouvre le bal mais Meg Cabot, suivit de Lauren Myracle et de Kimie!
Enfin bref, je la conseille à ceux qui cherchent un bon livre jeunesse sans prise de tête (puisque ce ne sont que des nouvelles) ou a tous les fan de Kim Harrison et Michele Jaffe, parce que leurs nouvelles valent l'achat du livre entier !

Cécile
Très décevant !Ecriture baclée et intrigues insipides...

Ajouter un commentaire