Princesses mais pas trop - L'enlevement du Prince

Titre original : Princess Series - The Stepsister Scheme
Auteur : Jim C. Hines
Saga : Princesses mais pas trop
Rang dans la saga : N° 1
Editeur : Castelmore
Date de parution : vendredi 11 mars 2011
Public : Jeunesse
Genre : Jeunesse
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

Quand Blanche-Neige, Cendrillon et la Belle au Bois Dormant se transforment en espionnes de sa Majesté...

... ça ne rigole pas dans le royaume! Leur mission: sauver le prince Armand, kidnappé par la demi-sœur de Cendrillon.
Les trois meilleurs agents de la reine sont sur le coup:
• TALIA (alias la Belle au Bois Dormant), experte en arts martiaux et bénie des fées;
• BLANCHE (alias Blanche-Neige), habile en miroir magique et douée en flirt de survie;
• DANIÈLE (alias Cendrillon), princesse et agent débutante, mais amoureuse de son prince.
Le trio ne reculera devant aucun obstacle pour que le conte finisse comme il se doit, avec un prince, une princesse et des héritiers. Quitte à demander un coup de main aux nains, qui sont parfois bien contents de pouvoir échapper à la mine.

Notre avis

L’avis de Ianto Jones:


Le 4ème de couverture laissait entendre que Jim C. Hines allait nous présenter une version « drôle de dames » des princesses de Disney. Je me réjouissais de lire ce roman… J’ai vite déchanté.
Jim C. Hines aurait pu se contenter de laisser les noms de Cendrillon, Javote et Anastasie (ses demi-sœurs), Belle (pour la Belle au bois dormant) … mais non, tout le monde est renommé. Alors au début, je pensais que c’était pour un souci de droit, mais pas du tout, puisque à peine quelques pages de passées , l’auteur nous dit qui est qui.
Bon passe encore…


L’histoire se déroule quelques mois après le mariage de Cendrillon avec son prince, et commence par l’agression de Cendrillon, enfin Danièle. C’est sa demi-sœur qui grâce à des pouvoirs tente de l’assassiner. Intervient Talia, c’est-à-dire Belle, sa domestique. Oui parce que la Belle au bois dormant, devait s’ennuyer donc, elle a dû trouver ça drôle de jouer les domestiques. Bon alors, Talia et Danièle décident de partir à la recherche du prince Charmant, renommé Armand, le mari de Danièle qui a disparu.
Alors ok, nous sommes dans un monde magique, mais passer par les toilettes pour aller retrouver Blanche-Neige qui habite quelque-part sous le château mais qui en fait n’est pas sous le château, c’est un peu bizarre, pas glamour, voire incohérent… Toutes les trois partent donc chercher Armand qui serait dans le monde des fées. Comment elles le découvrent ? Elles sont trop fortes et le déduisent parce que c’est comme ça. OK.


Donc, elles se mettent en route pour le monde des fées, et là tout à coup, sans prévenir et bien chose qui doit arriver, Danièle découvre qu’elle est enceinte. Bah oui, ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfant, il faut bien commencer par avoir le premier. On ne sait pas de combien elle est enceinte, mais alors tout le monde le sait. La presse à scandale peut-être ?
Au fil des pages on découvre que Blanche est en réalité une nymphomane qui ne pense qu’à draguer à l’aide de son miroir, oh beau miroir, et Talia est une guerrière cleptomane. Il faut dire que la vie de princesse, c’est ennuyant, alors il faut bien trouver un passe-temps. Leur prince respectif n’est même pas mentionné. Auraient-elles divorcé ? Mystère.
Mis à part l’histoire un peu abracadabrantesque, le style n’est pas meilleur. C’est un récit raconté à la troisième personne, mais quand il y a toutes les princesses dans le même endroit, et que l’auteur en fait parler une en disant « elle », c’est un peu compliqué à comprendre. Et surtout au début lorsqu’on ne connait pas les personnalités des différentes princesses, on a du mal à replacer la réplique dans telle ou telle bouche.


C’est un livre que je n’ai pas vraiment apprécié comme vous pouvez le constater. Pourtant, j’adore les princesses, Disney et compagnie… mais là, c’est très bas. Il est écrit de 13 à 113 ans, je dirais plutôt de 13 à 16 ans ou 113 ans en « année chien » peut être…

Ladyestelle Le dimanche 13 mai 2012 à 9:36
Déjà, l'histoire des "princes" de Blanche neige et de la Belle au bois dormant sont racontée vers le milieu et la fin du livre: -pour blanche neige, le chasseur a été tué par sa mère. -pour la belle au bois dormant, elle a été violé par son"prince" et s'est réveillé par, je cite "la douleur de l'accouchement de ses jumeaux" qu'elle n'a plus jamais revu Alors avant de commenter un livre,il faudrait déjà commencer par le lire. Et enfin, comment quelqu'un peut il s'appeler Cendrillon ou belle au bois dormant dans la vrai vie ? Je pense au contraire que l'auteur a été malin de les renommer afin que le lecteur se retrouve plus proche de ces héroÏnes. De plus, je tiens à faire remarquer,que sur la quatrième de couverture,d'une il y a marqué le nom des héroîne,alors si ça ne vous plaisez pas, il ne fallait pas l'acheter; ensuite,il y a bien marquer "du détournement de contes de fées complétement déjanté pour les lecteurs de 13 à 113" et vu l'âge indiqué, il ne pouvait pas s'agir d'un remake de Disney. Il faut aussi être un eu logique. Enfin et ce sera ma dernière remarque,pourquoi Disney ? Ce ne sont pas des contes joli joli dès le départ ! Ce sont Perrault, les frère Grimm et ne sais-je encore qui ont écrit et rapporté à leur sauce des contes populaires colportés de générations en générations. Alors avant de cracher sur un livre,mieux vaut faire des recherches avant (la belle au bois dormant s'appelle Aurore ou Eglantine selon les version et non Belle)et lire le livre correctement au moins (c'est la magie du troll qui lui fait "sentir" que Cendrillon est enceinte !)!!!

Mono9000 Le lundi 6 février 2012 à 9:36
J'ai découvert cette série il y a peu et je dois dire que je vous trouve un peu dure avec ce livre. Certes, il est loin d'être parfait mais il fait passer un agréable moment.

Ajouter un commentaire