Réunis dans la tombe

Titre original : This Side of the Grave
Saga : Chasseuse de la nuit
Rang dans la saga : N° 5
Editeur : Milady
Date de parution : vendredi 18 mai 2012
Public : Adultes
Genre : Urban Fantasy
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

Après sa transformation en vampire, Cat Crawfield pensait pouvoir mener une vie tranquille auprès de son mari Bones. C’était sans compter sur le fait que sa nature hybride ne la laisserait jamais rien faire comme tout le monde, pas même mourir. Ses nouvelles capacités inattendues vont permettre à un fanatique d’attiser les tensions entre goules et vampires, mettant en péril une trêve ancestrale. Cat et Bones n’ont d’autre choix que de se battre une fois de plus car un affrontement entre ces deux puissantes communautés serait désastreux pour le monde entier.

Notre avis

Avis de Zaza 5/5:

Ce cinquième opus des aventures de la Faucheuse rousse remplit encore une fois toutes ses promesses.

Tout d’abord, c’est un plaisir de retrouver Cat et son humour acéré, ainsi que son splendide époux. Au fil des tomes, le lecteur a pu s’attacher aux différents personnages de cette saga et aucune lassitude n’est à déplorer dans ce roman.

L’intrigue est encore une fois très bien construite et menée avec beaucoup de justesse, sans longueurs. Les événements s’enchaînent avec une grande logique et des rebondissements, qui captivent le lecteur jusqu’à la dernière page.

Ce tome nous permet de voyager à nouveau sur le territoire des Etats-Unis, dans ses coins les plus sombres.

Aucun personnage n’est laissé de côté, excepté Ian, très peu présent cette fois-ci. Mais Marie Laveau retrouve une place importante et décisive dans ce conflit qui oppose les vampires et les goules. C’est un personnage dont la portée s’accroît et qui nous offrira, j’en suis certaine, de nombreuses surprises à l’avenir.

Grâce aux spins-off de la série, l’univers de la chasseuse de la nuit nous est encore plus familier. N’ayant pas encore eu l’occasion de lire « L’étreinte des ténèbres », j’ai tout de même été déçue de louper autant d’informations sur la relation entre Mencheres et Kira. Il va falloir que je pallie rapidement ce manque.

Tout au long de cette lecture, je n’ai pas pu m’empêcher de sourire face aux pensées comiques de notre héroïne et de rire encore plus des dialogues toujours aussi incisifs. Le passage avec Don a quand même réussi à m’arracher quelques larmes. La fin du livre m’a cependant permise de retrouver le sourire et a déjà éveillé mon impatience quant à la sortie du 6e tome !

J’ai énormément apprécié de voir Cat et Bones, certes évoluer, mais sans pour autant changer radicalement de caractère comme cela a pu être le cas dans d’autres séries. J’espère que cet aspect là sera conservé dans la suite des livres.

Jeaniene Frost nous montre encore une fois sa capacité à captiver le lecteur, son imagination débordante dans le choix des situations qu’elle arrive à imbriquer les unes dans les autres sans pour autant offrir d’incohérences. Son écriture est simple, mais terriblement efficace, rendant cette lecture extrêmement plaisante.

Même si j’ai été une nouvelle fois déçue par le choix de la couverture, Chasseuse de la nuit est véritablement une série phare dans ce style littéraire que je vous conseille de découvrir ou de poursuivre sans aucune hésitation !

 

Avis de Littlewolf 2.5/5:

Alors que la série approche lentement de la fin, nous retrouvons Cat et Bones juste après les événements du quatrième opus alors qu’ils cherchent une solution au problème Apollyon. En effet, la goule souhaite déclencher une guerre entre goules et vampires et cherche à utiliser Cat pour arriver à ses fins…

Nous restons ici totalement dans la lignée des tomes précédents avec un roman assez court, une intrigue qui va vite, un méchant très méchant et Cat qui, quel que soit son statut, continue d’attirer les ennuis.

Du côté des personnages, Cat et Bones restent fidèles à eux-mêmes, la première est déterminée à sauver sa peau en essayant de mettre le moins de personnes possible en danger et le second est prêt à tout pour protéger celle qu’il aime. Leur relation est toujours aussi passionnelle, même si les méchants leur laissent peu de temps pour la bagatelle, et Cat ne cesse de se dire qu’elle ne pourra plus jamais vivre sans Bones.

On retrouve également une série de personnages secondaires comme Fabian le fantôme, les membres de l’ancienne équipe de Cat, Kira et Mencheres qui filent le parfait amour. Plus particulièrement, Vlad est fort présent dans ce tome et c’est tant mieux. Le vampire ténébreux est fidèle à son amitié avec Cat et sera un atout décisif. Mon seul regret est de ne pas entendre plus parler de Ian, le créateur de Bones, qui m’intrigue beaucoup. Enfin, Marie Laveau joue également son rôle dans cette histoire et je dois avouer que j’aime beaucoup le personnage, elle est plutôt terrifiante et on ne sait jamais trop dans quel camp elle se trouve à part le sien !

La fin est sans surprise et même si on n’est pas encore tout à fait au « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants », Cat et Bones tirent bien leur épingle du jeu. Le roman s’achève sur un petit cliffhanger, mais pas de quoi se jeter sur la suite non plus.

L’un dans l’autre, c’est une lecture rapide et agréable même si l’intrigue ne casse pas des briques. Ce n’est pas un des meilleurs tomes de la série et il sera vite oublié. Le roman n’est pas original ni innovant, mais les pages défilent en compagnie de personnages sympathiques et parfois on en demande pas plus.

nonore38 Le lundi 7 juillet 2014 à 14:35
entièrement d'accord, trop bien, comme les autres (sauf le 6). Je n'ai lut le monde de la chasseuse de la nuit qu'après, et j'ai eu quelque passage WTF? mais c'est finalement facile à suivre quand même. Et je vous conseille vraiment de lire Cat et Bones. Il est juste grandiose. Après, la chasseuse de la nuit est ma série préférée! Je n'arête pas de la lire et relire!

Laet Le vendredi 26 octobre 2012 à 14:35
Trop bien comme les autres, j'étais un peu frustrée de devoir lire le 1 et 2 du monde de la chasseuse de la nuit, mais finalement c'est avec grand plaisir que j'ai découvert la "vie" des autres autour, et ce 5e opus est aussi bien que les autres

Ajouter un commentaire