Rouge Rubis

Titre original : Rubinrot
Auteur : Kerstin Gier
Rang dans la saga : N° 1
Editeur : Milan
Date de parution : mercredi 30 mars 2011
Public : 15 ans et plus
Genre : Fantastique
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

Gwendolyne a 16 ans. Elle vit à Londres. Vie normale, scolarité normale dans une grande école privée, famille normale, en apparence… Car cette famille a un secret : certaines filles sont porteuses d'un gène qui leur permet de voyager dans le temps. Le premier tome d'une trilogie exceptionnelle.

Notre avis

L'avis de Chani

 

La famille Montrose voit certains de ses membres porter un bien étrange gène qui les rend « spéciaux ». Pour cette génération, il semble que ce soit Charlotte qui en ait hérité, se donnant des airs important et étant le centre de l’attention. Gwen, elle, reste à l’écart, est limite méprisée, jusqu’au jour où elle se rend compte que c’est elle la porteuse du gène, et non Charlotte. Dès lors, elle va découvrir une société secrète, très bien organisée, aux motivations obscures…

 

Bon, la quatrième de couverture en dit trop une fois encore. Quel intérêt d’y dévoiler le secret des Montrose ? Surtout que l’auteur a essayé de ménager le suspense pour ne le révéler qu’au moment opportun…

 

Ce qui attiré la petite chose superficielle en moi, c’est d’abord la couverture que je trouve très réussie visuellement. En revanche elle ne reflète pas du tout l’esprit du livre, mais elle est jolie, et ça m’a suffi.

Par contre le début de ma lecture a été laborieux. Charlotte est imbuvable, sa mère n’en parlons pas, Gwen m’a fait de la peine, et l’histoire piétine. Mais, dès que le don de Gwen se réveille, le mouvement s’accélère, et le livre commence vraiment pour moi. On découvre la société des Veilleurs, leur but (avoué), leur organisation, leur histoire. Le lecteur fait connaissance avec Gidéon, censé être le partenaire de la jeune fille, qui fait preuve à son égard d’une condescendance rarement égalée !

Si au départ j’avais envie d’accélérer le temps, j’ai eu envie de le ralentir, de le rallonger pendant la deuxième partie tellement cette histoire de voyages dans le temps m’a charmée.

 

Rouge Rubis démarre certes trop doucement, mais mérite que le lecteur s’accroche et poursuive sa lecture. L’histoire est originale, la société secrète décrite m’a beaucoup plu, et j’ai envie d’en savoir plus. Bien évidemment, beaucoup de questions sont soulevées, et bien trop peu trouvent une réponse, et il faudra se plonger dans Bleu Saphir pour en savoir plus.

asmaà Le lundi 18 juin 2012 à 1:28
superbe histoire. l'histoire est bien écrite et on est aussi perdu que gwendoline dans un premier temps, puis tout s'emboitent. on est dans la peau d'une ado de 16 ans qui ne pense qu'a s'amuser et rever avec son amie leslie mais elle se retrouve embarquer dans systeme dont elle n'a aucune idée de l'importance. On lui cache des choses depuis sa naissance et pourtant elle se trouve etre la clé de la prophétie elle est le rubis, la douzième et ultime voyageuse dans le temps et avec elle le cercle se ferme.

Ajouter un commentaire