Rupture

Titre original : Broken
Saga : Women of the Otherworld
Rang dans la saga : N° 6
Editeur : Milady
Date de parution : mercredi 30 novembre 2005
Public : Adultes
Genre : Urban Fantasy
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

On ne peut décidément pas faire confiance à un semi-démon : Elena n’aurait jamais dû accepter de lui rendre un service. La mission : reprendre à un collectionneur de Toronto la fameuse lettre de Jack l’Éventreur intitulée « From Hell ».
Mais par accident, Elena libère un sortilège qui ouvre un portail relié au Londres victorien. D’accord, Toronto a besoin d’attirer les touristes, mais « la porte de l’enfer » n’est pas vraiment le surnom que la municipalité avait en tête ! Sans compter les vampires voleurs, les rats tueurs, les zombies que rien n’arrête…
Le pire, c’est ce qui sort de ce portail, et dont l’objectif est comme par hasard… Elena elle-même.

Résumé (spoiler)

Broken marque le retour d'Elena comme narratrice et dans ce tome, Xavier, le semi démon qui lui sauva la vie dans Capture, lui demande d'honorer la faveur qu'elle lui doit.

Il semblerai que dans ce tome Kelley Armstrong nous renvoient dans le passé a la rencontre de Jack l'éventreur! brrr ca fait froid dans le dos...

Notre avis

L'avis de Chilila: 5/5

 

Dans ce 6ème opus de la série “Femmes de l’autremonde”, on a le plaisir de retrouver l’une de nos héroïnes préférées, Elena Michaels, cette femme loup-garou surpuissante et au caractère impérieux.
Elle était absente les trois derniers tomes mais elle revient en force dans ce tome-ci, pour notre plus grand plaisir, et pas les mains vides, ou plutôt le ventre vide, puisque dès les premières pages on apprend qu’elle est bel et bien enceinte !
L’histoire met en scène le fameux Jack l’éventreur et sa lettre “From Hell”. Un thème qui n’est pas si souvent exploité dans ce genre de littérature, c’est donc une bonne surprise. J’ai bien aimé la façon dont Kelley Armstrong a tourné cette vieille histoire et ce personnage mythique.
Rupture est probablement mon tome préféré de la série. L’histoire est très bien ficelée et on y plonge très facilement pour se laisser emporter par l’écriture fluide et agréable de KA.
Le fait que cette série change de narrateur environ tous les deux tomes est assez intéressant car cela nous donne l’occasion de suivre différents personnages qui s’entrecroisent dans les divers tomes…
En bref, un livre très agréable et que je ne peux que conseiller, les fans de Kelley Armstrong et d’Elena seront ravis!
Le prochain tome est No humans involved dont la narratrice est la nécromancienne Jaime Vegas. Que du bon, il va maintenant falloir attendre la sortie française pour dévorer le tome 7 qui promet d’être tout aussi riche et plaisant !

Pinkunicorn Le vendredi 12 avril 2013 à 9:13
On retrouve Elena cette fois-ci, et ça commence étonnamment. Elena est, en effet, enceinte ! Et, pour occuper ses mornes journées, durant lesquelles elle est forcée de rester inactive étant donné son état, elle accepte de rendre service au semi-démon Xavier. Celui-ci a besoin d'une certaine lettre de Jack l'éventreur, la lettre "from Hell" La mission semble assez facile et rapide à effectuer, Jeremy et Clay autorisent donc notre future maman à participer à cette petite aventure. Seulement, on a toujours des complications ! Et, par un malheureux concours de circonstances (qui fait bien évidemment notre bonheur, car sinon, nous n'aurions pas ce tome fabuleux !), les loups-garous ont ouvert une sorte de portail dimensionnel, relié à l'époque victorienne. Bon, en réalité, c'est un portail, qui a été en quelque sorte en stase pendant quelques siècles, et non, un passage vers cette belle époque ; c'est un peu dommage, je trouve, ça aurait mis un peu plus de piquant à l'histoire si nos héros avait été projetés dans le passé... Mais, des zombies qui débarquent en plein Toronto, c'est déjà pas mal de boulot ! Justement, ces zombies semblent être les serviteurs du fameux Jack l'éventreur, revenu effectuer sa basse besogne à notre époque. - je vous rappelle qu'il tuait des jeunes femmes de petite vertu ! On découvre que ces zombies là sont plutôt sacrement difficiles à tuer, et la Meute va devoir se rassembler pour commencer leur traque. Bref, une bonne partie du bouquin se base là-dessus, avec quelques petites bricoles par-ci par-là, pour compliquer la tâche d'Elena. Finalement, on se retrouve avec deux zombies fraîchement débarqués du portail, ainsi qu'un pauvre type qui s'est retrouvé projeté cent ans dans le futur. Ce dernier va pouvoir aider notre équipe a capturer le tueur et par là même, le contrôleur des zombies. Le dénommé Hull est bien gentil mais pas d'une très grande aide (en plus, il m'a même paru un peu louche !). Aux dernières pages, Elena retrouve le maître des zombies, et s'apprête à le combattre seule à seul, les autres n'étant visiblement pas libres de la soutenir dans cette épreuve, je ne vous dévoile pas tout leurs problèmes quand même ! Bien évidemment, tout se fini bien, enfin presque bien, dans le meilleur des mondes - surnaturel.

Ajouter un commentaire