Sorcière pour l'échafaud

Titre original : Dead Witch Walking
Auteur : Kim Harrison
Saga : Hollows
Rang dans la saga : N° 1
Editeur : Bragelonne
Public : Adultes
Genre : Urban Fantasy
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

Chasseuse de primes et sorcière au sex-appeal explosif et au caractère bien trempé, Rachel Morgan doit ramener les suspects morts ou vifs… ou morts-vivants. Car vampires, garous, fées, magiciens et autres créatures de la nuit ont fait leur coming out !
Après cinq ans passés à bosser pour le Service de Sécurité de l’Outremonde de la ville de Cincinnati, les flics du monde interlope du surnaturel, et à poursuivre les criminels qui se cachent parmi les êtres magiques, Rachel a décidé de démissionner et de lancer sa propre agence.
Le seul problème, c’est que personne ne quitte le SO, et Rachel se retrouve illico traquée par des tueurs munis d’un bel assortiment de malédictions bien vicieuses. Le seul moyen de s’en sortir ? Contenter ses anciens employeurs en faisant tomber le baron de la drogue local. Mais question danger, c’est passer de Charybde en Scylla…

Notre avis

L'avis de Choukette :

Au départ, dans les soixante premières pages, j'ai eu énormément de mal à accrocher, je trouve que l'auteure n'explique vraiment pas assez de choses sur l'univers qu'elle a créé. Il faut par exemple deviner soi-même ce qu'est un pixie (sorte de fée clochette sauf que le notre est masculin), puisque l'associé de Rachel, Jenks en est un. Je trouvais également que certaines étaient sorties de nulle part et il m'a fallu relire certains passages à plusieurs reprises.

Passées ces soixante premières pages, et une fois familiarisée avec les nouveaux termes, ça allait mieux. Mais je n'étais toujours pas super enthousiaste, pour moi il ne se passait pas grand chose. Heureusement j'ai lu ce livre dans le cadre d'une lecture commune, ce qui m'a motivé à continuer et j'ai enfin commencé à bien apprécier ma lecture ! Passées les cent cinquante pages, les évènements s'enchainent et on a du mal à refermer le livre.
Chaque fois que Rachel sort, il lui arrive quelque chose (quoi de plus normal quand votre tête est mise à prix). Le récit est donc très rythmé et les affrontements ne sont vraiment pas gagnés d'avance, Rachel en sort toujours bien amochée d'ailleurs.

Côté personnages, Rachel est simple, elle a du caractère et sait ce qu'elle veut.
J'ai adoré Jenks ! (D'ailleurs si quelqu'un sait où on peut trouver un pixie faite moi signe :p) Il est drôle, courageux, et il adore taquiner ! Il apporte vraiment quelque chose à l'histoire.
Quant à Ivy, la "vampire envoûtante et pour le moins inquiétante", et bien on ne peut pas dire grand chose d'elle, elle est assez mystérieuse. On sait qu'elle ne boit plus de sang depuis 3 ans (bien qu'elle crève d'envie de mordre Rachel), elle s'inquiète beaucoup pour Rachel d'ailleurs et on ne sait pas pourquoi elle a tant voulu démissionner et s'associer à elle. Peut-être dans les prochains tomes ?

Je ne vous parlerai que très peu des personnages masculins, parce qu'il n'y a pas grand chose à dire dessus, et il faut l'avouer : ça manque sérieusement de potentiel masculin contrairement aux autres séries du même genre. Trent Kalamack (homme d'affaires que Rachel soupçonne de diriger un réseau de drogue) est dur, sans scrupules et ne recule devant rien. Nick (je vous laisse découvrir par vous-même comment notre héroïne fera sa connaissance), est plus réservé, je me pose d'ailleurs énormément de questions à son sujet et j'ai l'impression qu'il nous cache pas mal de choses... à suivre donc !


Pinkunicorn Le vendredi 12 avril 2013 à 14:39
Bon. Ça commence moyennement : trop de détails, on ne sait pas trop qui, quoi, où, comment ... Par contre, j'ai trouvé intéressant la distinction vampires morts/vivants. Rachel en marre de sa vie et de son job. Elle ne fait plus que de petites minables missions. Elle aimerait plutôt ouvrir sa propre agence. L'explication historique est un peu confuse et bateau à mon goût. Rachel, qui finalement a démissionné, alors que c'était le souhait de son patron Denon, se retrouve avec une prime sur la tête, parce qu'Ivy, sa collègue vampire, la meilleure coureuse, la suit aussi, et ça, Denon ne le supporte pas. Du coup, elles emménagent toutes les deux avec un pixie dans une église qui leur servira de bureau. Original pour accueillir ses clients, non ? En tout cas, ça éloignera certaines bestioles indésirables. Et, la cohabitation est plutôt tendue entre les deux femmes. En effet, il est plutôt difficile de réfréner certaines pulsions vampiriques ! Finalement, Rachel se retrouve impliquée dans une affaire qui concernait à la base un gros trafiquant de souffre, Trent kalamack, qui est un membre haut placé dans la ville de Cincinnati. De plus, on ne sait si celui ci est un humain ou un outre ; oui, je le dis, même si ça n'a aucun lien avec mon commentaire, parce que l'auteure l'écrit beaucoup trop souvent et que ça n'a pas plus d'intérêt dans le bouquin. Avec l'aide de Jenks, elle va infiltrer à plusieurs reprises sa demeure, et finira par se faire capturer, alors qu'elle s'était transformée en vison. S'ensuivent quelques jours de captivité et autre, sous la domination de Trent. Elle découvre d'ailleurs que Trent n'est pas seulement un trafiquant de souffre -ce n'est qu'une couverture- il est bien plus : un trafiquant de drogues bio ! NB : les tomates sont très mal vues depuis le Tournant (en gros, la révélation des espèces paranormales), époque où elles étaient le support d'un dangereux virus. Enfin, après ces petites épreuves, et notamment la rencontre avec un démon !, Rachel parvient à y survivre, mais ne parvient pas à coincer l'ingénieux Kalamack pour ses malversations. De plus, elle n'est plus sous le coup d'une menace mortelle imminente, sa dette envers le SO ayant été rachetée. Enfin de compte, elle ne s'en sort pas si mal que ça notre petite Rachel. Donc, l'histoire n'est pas mal du tout, malgré les premières pages qui ont eu du mal à passer selon mon goût. J'aime bien tout les personnages aussi plutôt différents et attachants. Et, je suis aussi très curieuse : qui est donc ce fameux Trent Kalamack ?

Anonyme Le vendredi 3 juin 2011 à 14:39
Extra, histoire chaudement rafraichissante!!!

Marco Le mercredi 12 janvier 2011 à 14:39
J'ai vraiment adoré. Même si à un moment donné c'était un peu long, je me suis accroché et j'ai été fasciné jusqu'à la fin. Jenks est génial avec ses répliques. Rachel est très intéressante. Bref, j'ai déjà acheté les 4 suivants.

ghey Le mardi 14 décembre 2010 à 14:39
passionnant tout du long, on reste sur le fil du rasoir et moi aussi j'adore jenks et son fichu caractère.

talyna Le vendredi 29 octobre 2010 à 14:39
je trouve l'histoire passionnante, et plus les tomes passent plus j'aime. Mon personnage préféré dans l'histoire c'est Jenks, il est marrant, a beaucoup d'humour, et peu être rancunier parfois.

Kat' Le samedi 9 octobre 2010 à 14:39
Il est vrai que certains aspects des choix de Rachel, ainsi que l'implication de personnages tels que Trent peuvent paraître incompréhensibles... Je ne peux que recommander de lire la suite de ses aventures, qui apporte toutes les questions laissées en suspens à la fin de ce premier tome.

Ajouter un commentaire