Strange angels

Saga : Strange angels
Rang dans la saga : N° 1
Editeur : Castelmore
Date de parution : vendredi 18 novembre 2011
Public : 15 ans et plus
Genre : Young Adult
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

Dru vit avec son père. Un matin, celui-ci ne rentre pas de mission... La créature de la nuit qu'il devait tuer aurait-elle eu le dessus ? Dru, qui possède un sixième sens pour détecter vampires, lycans et autres zombies, veut retrouver le responsable de la disparition de son père... et quand Dru veut quelque chose, elle l'obtient. Deux personnes vont l'aider dans son enquête : Graves, qui a croisé la route d un loup-garou, et Christophe, dont le nom figure dans le carnet d'adresses de son père.

Notre avis

Avis de Chani

 

Après Danny Vanlentine et Jill Kismet, Lilith Saintcrow (peu importe l’orthographe de son nom selon les éditeurs, ou les séries, c’est toujours la même plume derrière) se lance dans le Young Adult avec cette nouvelle série : Strange angels.

Dru a 16 ans, une aptitude à « sentir » la présence des êtres surnaturels. Sa mère est morte en mission quand elle était plus jeune, et c’est avec la peur au ventre qu’elle voit son père s’enfoncer chaque soir dans la nuit pour traquer zombies et autres vampires. Jusqu’au jour où, forcément, il ne reviendra pas…
Dru va donc devoir surmonter cette épreuve, continuer à avancer, et découvrir ce qu’elle est réellement. Ça fait un peu beaucoup pour une adolescente quand même… Heureusement, elle va croiser Graves, jeune marginal qui va la prendre sous son aile, et Christophe, qui semble avoir connu ses parents et en savoir plus sur son histoire qu’elle-même…

Comme toujours, l’auteur prend le temps de développer la psychologie de son personnage central (comme dans ses deux autres sagas, on a droit aux réflexions internes de l’héroïne). Le lecteur ne peut que s’attacher à la jeune Dru, ressentir ses émotions, sa peur, et vouloir lui venir en aide. C’est toute la force de Lilith Saintcrow, l’intimité qu’elle crée entre le lecteur, ses personnages et son univers. L’univers, justement, est bien décrit, cohérent et fouillé.
L’intrigue est quant à elle menée tambour battant. Pas le temps de s’ennuyer, il y a de l’action à revendre, même si des scènes plus intimes et complexes sont aussi présentes (personnellement, même si l’action est omniprésente, la scène entre Dru et le zombie dans sa maison est sans doute celle qui m’a le plus touchée).

Vous l’aurez compris, j’ai été complètement séduite par ce premier tome de Strange angels, les amateurs d’urban fantasy devraient s’y plonger avec bonheur.

litania Le samedi 3 mars 2012 à 2:35
Bon livre qui se lit facilement. Vivement la suite!!

litania Le samedi 3 mars 2012 à 2:35
Bon livre qui se lit facilement . Vivement la suite!!

litania Le samedi 3 mars 2012 à 2:35
Très bon livre qui se lit facilement! Vivement la suite!!!

Ajouter un commentaire