Une mort certaine

Titre original : Dead in the family
Saga : La Communauté du Sud
Rang dans la saga : N° 10
Editeur : J'ai Lu
Date de parution : mercredi 10 novembre 2010
Public : Adultes
Genre : Urban Fantasy
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

Encore affectée par la mort de sa cousine fae, Sookie rencontre d'autres problèmes : l'arrivée du créateur d'Eric, un Romain de l'Antiquité , accompagné du tsarévitch Alexis Romanov, sauvé des Bolchéviques, mais vampire...

Notre avis

Avis d'Elaura : 4/5

 

Il est toujours difficile d’écrire une chronique sur un livre qui vous a plu sans vraiment savoir pourquoi. L’ambiance, le rythme, les personnages, l’intrigue, l’ensemble vous a transporté, vous a ému, et pourtant, il ne se passe rien, ou si peu.

Ce dixième tome de la Communauté de Sud est une transition nécessaire où l’on retrouve une Sookie détruite qui réapprend la vie au quotidien. Après sa séance de torture et la guerre des faes qui a causé la perte de beaucoup de ses proches, Sookie fait le bilan de sa vie depuis que les êtres surnaturels sont entrés dans celle-ci. Et si les vampires avaient passé leur chemin ? Et si Sam, son patron, n’était pas un métamorphe ? Et si son sang ne recelait pas de quelque essence fae ? Non. Elle a beau tourner et retourner le problème dans sa tête, l’étrange fera toujours partie de son quotidien car sa famille, et a fortiori elle-même, n’est plus tout à fait humaine.

Sa famille, parlons en, car ce tome nous révèle un Claude (son cousin) et un Jason (son frère) transformés et étonnamment présents. Sookie n’est plus le seul adulte responsable. Face aux péripéties qu’elle va vivre (car oui, avez-vous déjà vu un tome où Sookie n’attire pas les ennuis ?), Jason se montrera le roc sur lequel elle pourra compter nous révélant des facettes inconnues de sa personnalité.

Trop en révéler serait sacrilège, alors laissons ici la trame de l’histoire et parlons de la magie qui ne cesse d’opérer à chaque page. Avoir des nouvelles de Sookie et de son entourage après des mois d’attente vous procure un immense sentiment de satisfaction. Même les petites choses accomplies au quotidien sont importantes à nos yeux et nous la rendent encore plus proche, plus vivante et surtout plus humaine. Sookie n’est pas une héroïne, elle ne le sera jamais. Elle pense à la mort de ses ennemis et ne s’en excuse même plus. C’est une femme forte mais qui ne rechigne pas à montrer ses faiblesses et à pleurer. Elle n’aspire qu’à la tranquillité.

La fin nous laisse un vide, un manque qui ne demande qu’à être comblé. Il va falloir patienter, car le tome 11 ne sort qu’en mai prochain aux Etats-Unis. Dans l’attente, d’autres livres et d’autres séries nous occuperont, sans toutefois réussir à nous faire oublier notre chère et tendre amie …

 

L'avis de Choukette  (3/5) :

J'avais vraiment hâte de retrouver Sookie et Eric pour ce dixième tome et quand j'ai enfin trouvé le temps de me plonger dedans, voilà qu'il m'a déçu.

Je l'ai trouvé plutôt longuet, avec pas mal de répétitions, il ne se passe pas grand chose, hormis dans les dernières pages.
L'histoire n'est pas très prenante et elle n'est surtout pas spécialement simple à suivre. Là où, dans les précédents tomes, Charlaine Harris avait réussi à gérer ses différents protagonistes et créatures, sans embrouiller ses lecteurs, en leur attribuant des intrigues différentes et en gardant relativement séparés vampires et loups-garous, elle nous sort ici un scénario qui les mèle tous (vampires, loups-garous et faés) dans la même intrigue.

Du coup, j'ai trouvé que c'était un peu brouillon à certains moments, et le reste du temps je me suis presque ennuyée, moi qui suis pourtant une grande fan de La Communauté du Sud, série avec laquelle j'ai découvert la bit-lit.

Que les fans se rassurent : il y a quand même quelques points positifs !
La relation Sookie-Eric qui prend de l'ampleur, bien que ce dernier se soit un peu ramolli dans ce tome et que j'aurais apprécié en avoir un peu plus.
La traduction revue et corrigée est aussi un bon point, j'ai apprécié retrouver certains noms originaux tels que le Fangtasia (qui sonne quand même bien mieux que le Croque Mitaine), Northman ou encore Alcide (qui avait été traduit par Léonard dans les tomes précédents).
J'ai aussi trouvé Jason changé, plus responsable et moins "boulet", intéressante évolution donc, il prend davantage les choses en main.

Malgré cette petite déception, j'espère lire une suite meilleure (Charlaine si tu me lis :p ) car je reste fidèle à cette série qui fait partie de celles que j'affectionne le plus.

talyna Le lundi 3 janvier 2011 à 17:06
je suis d'accord avec Choukette, de toute la série c'est celui que j'ai le moins aimé, il ne se passe rien dans les 13 premiers chapitres (j'ai failli laissé tombé), par contre arrivé à la fin du bouquin je voulais qu'il y ai encore des chapitres, du coup on reste sur sa faim. Au moment où ça devient intéressant( ou il y a enfin de l'action) on arrive à la fin. j'espère que le T11 sera beaucoup mieux et qu'Eric aura retrouvé de sa superbe, parce que j'adore cette série

Mavel Finnigan Le dimanche 28 novembre 2010 à 17:06
J'ai trébuché sur le quatrième livre, avant de me mettre à la recherche des 3 premiers. Depuis je me tiens au courant des dernières sorties, et viens donc de commander le tome 10. Il me tarde de le lire.

Stellina Le mardi 23 novembre 2010 à 17:06
Il est genial. La relation eric/sookie est approfondie, l'histoire est super.

Ajouter un commentaire