Brûlure Magique

Titre original : Magic Burns
Auteur : Ilona Andrews
Saga : Kate Daniels
Rang dans la saga : N° 2
Editeur : Milady
Date de parution : vendredi 18 novembre 2011
Public : Adultes
Genre : Urban Fantasy
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

Kate Daniels, mercenaire spécialisée dans le « nettoyage » des problèmes surnaturels, en a vu des choses inouïes... mais pas ça : un véritable tsunami d'énergie magique, durant lequel les dieux eux-mêmes vont revenir.
C'est en s'engageant à retrouver des cartes volées à la Meute, le clan des Changeformes, qu'elle découvre que ces puissances divines entament un combat épique : elles s'affrontent dans l'espoir de renaître ! Kate doit tout faire pour éviter le cataclysme...

Notre avis

 L'avis de Chani 5/5

Décidemment, il ne fait pas bon vivre à Atlanta. Alors qu’un tsunami magique approche, Kate se retrouve avec une gamine sur les bras, un convent porté disparu et de nouveaux intervenants aux motivations troubles en ville. Bien entendu, la jeune femme va se lancer tête baissée dans la mêlée.

Mais que j’ai bien fait de reprendre la lecture de cette série ! Ce tome s’avère encore meilleur que le premier. Le background est posé et connu, le lecteur entre directement dans l’histoire. Là encore, l’action est omniprésente et ne faiblit pas au fil des pages. Le personnage de Kate est toujours aussi génial, ses interactions avec les autres, notamment avec Curran, sont un vrai bonheur grâce à sa répartie et sa grande gueule qu’elle n’arrive que très rarement à maîtriser. L’univers créé par Ilona Andrews s’enrichit encore, mêlant les classiques du genre avec des éléments de mythologie moins connus. Le résultat est un roman haletant, complètement addictif, dont on réclame la suite à peine la dernière page tournée.

---

Tout comme le premier volet, celui-ci démarre sur des chapeaux de roues. Pas de répit pour Kate Daniels ni pour le lecteur ! Les actions s’enchaînent et n’en finissent pas de la première à la dernière page. Et c’est plus qu’appréciable !

 Alors que le monde est frappé par un tsunami magique – les vagues magiques se succèdent de façon irrégulières et toujours plus puissantes – Kate se donne pour mission de retrouver la mère d’une enfant des rues, disparue avec tout son convent de sorcières. Elle est alors loin de se douter qu’elle va se retrouver impliquer dans une sombre affaire divine…

 Ce second tome est tout aussi bon que le premier. Il permet d’éclaircir certains mystères tout en en laissant d’autres encore en suspens, comme le secret des origines de Kate et de ses incroyables pouvoirs. On comprend mieux notamment le fonctionnement de ce nouveau monde et la succession des vagues tech et magique. J’avoue que je n’avais pas réussi à tout saisir dans le livre précédent. Ici tout devient limpide, et ce dès les premières pages. On découvre aussi davantage les différentes factions de la ville, surtout les Changeformes et le Peuple qui téléguide les vampires.

 Les répliques sont toujours aussi mordantes et acerbes et on rit toujours autant devant l’excellent sens de la répartie de Kate.  Son personnage est parfaitement réussi, mélange de vulnérabilité et de force brute. Elle peut s’émouvoir face à la peine d’une orpheline ou se plaindre de sa solitude et la seconde d’après dégommer sans souci les créatures horribles qui prennent la fâcheuse habitude de lui courir après. Et toujours en filigrane, on a cet extraordinaire sens du devoir, cette loyauté sans faille pour ceux qu’elle aime et qu’elle protège. Jamais le mot honneur n’a été aussi bien incarné !

 Et puis bien évidemment, il y a Curran ! Toujours rien de concret avec Kate mais les non-dits entre eux sont de plus en plus explicites et excitants. Ce tome finit d’ailleurs en apothéose avec une scène d’anthologie entre Kate et Curran. Vite la suite !

Léa Le lundi 23 janvier 2012 à 10:58
Une série absolument génialisime !! Impossible de dire quel tome je préfère :) !

Ajouter un commentaire