Fille de l'orage

Titre original : Storm Born
Auteur : Richelle Mead
Saga : Cygne Noir
Rang dans la saga : N° 1
Editeur : Milady
Date de parution : vendredi 11 juin 2010
Public : Adultes
Genre : Urban Fantasy
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

Ça, c’est tout moi ! Aucune vie sexuelle pendant des mois, et d’un coup, tous les obsédés de l’Outremonde se mettent à me courir après...

Eugénie Markham est chaman. Dotée de grands pouvoirs, elle exerce un fructueux business en bannissant de notre monde les Faës et autres esprits qui s’y aventurent. Engagée pour retrouver une ado enlevée dans l’Outremonde, Eugénie découvre une prophétie qui met au jour des secrets bien gardés de son passé et lui réservent de très désagréables surprises perspectives d’avenir ! Eugénie à beau manier la baguette avec autant d’assurance que le flingue, il lui faut des alliés pour une telle mission. Elle aura Dorian, un roi Faë séducteur avec un faible pour le bondage, et Kiyo, un magnifique changeforme.

Notre avis

L'avis d'Exécutrice :

Par quoi commencer ? Dire que j'ai beaucoup aimé ce livre ? Peut-être. Mais ne serai-ce pas une peut facile ?

Donc Cygne Noir est une histoire d'urban fantasy. Eugénie Markham est un chaman, elle se bat contre les Faës et autres créatures surnaturelles pour les renvoyer soit dans l'Outremonde (le monde des faës) ou dans l'Inframonde (grossomodo les Enfers, au sens de la mythologie Grecque puisque c'est Perséphone qui y règne).

On a donc ici un savant mélange entre la modernité de notre monde et le côté fantasy de l'Outremonde.

C'est le premier livre de Richelle Mead que je lis et bien sur j'avais entendu beaucoup de choses sur Succubus mais trop rien sur Cygne Noir. Du coup je suis partie sans a priori et ... j'ai adoré ! Pourquoi ?

Parce que tout y est bien dosé. Il y a de l'action, une bonne intrigue, de la romance, du sexe, mais surtout de l'action ! C'était super agréable de voir une intrigue bien ficelée et avec beaucoup d'action et beaucoup de rythme. La romance fait partie de l'histoire mais c'est vraiment secondaire, ce qui fait qu'elle est très intéressante.

Eugénie est un personnage très bien développé. C'est bien sûr une femme forte, moderne et indépendante. C'est de toute façon presque une obligation du genre. Mais les personnages masculins comme Kiyo et Dorian sont plutôt bien aussi et ce qui est assez sympathique c'est qu'ils ne sont pas forcément décrits comme des sex symbol. Et ça je trouve que c'est appréciable.

Je disais qu'il y a du sexe, oui il y en a, il me semble deux scènes, très bien écrites et pas outrancières. Et c'est tout. Le sexe n'est pas omniprésent, contrairement à ce qu'on pourrait croire en lisant la quatrième de couverture. En ce qui concerne la romance, c'est pareil, ce n'est pas une histoire d'amour guimauve et dégoulinante de mièvrerie.

Un autre petit plus qui m'a beaucoup plût c'est l'omniprésente de la mythologie, souvent grecque. Eugénie a les symboles de certaines déesses de la mythologie grecque tatoués sur elle pour l'aider à faire usage de sa magie.

Quoi qu'il en soit, il me tarde vraiment de lire la suite, Reine des ronces, qui sort le 22 octobre chez Milady. Et au passage je jetterai bien un oeil sur Succubus Blues (chez Bragelonne) pour voir si Georgina Kincaid est aussi bien qu'Eugenie Markham. Et il faut aussi savoir que Soeurs de sang, le premier tome de Vampire Academy, la série YA de Richelle Mead sortira chez Castelmore le 8 octobre ! Richelle est vraiment à l'honneur en ce moment et je commence à comprendre pourquoi ^^

Pinkunicorn Le mercredi 10 avril 2013 à 11:01
J'ai d'abord commencer à lire Georgina Kincaid, que j'ai vraiment adoré. Et du coup, j'ai trouvé ce tome plus fade. Certes, l'histoire est intéressante et on a de bons personnages, mais je n'ai pas totalement accroché. A voir avec les tomes suivants.
Exécutrice Le mercredi 10 avril 2013 à 11:01
C'est peut être parce que je n'ai pas encore lu les Georgina ^^

vaniya Le lundi 21 février 2011 à 11:01
Je suis d'accord avec toi, j'ai dévoré ce livre. L'univers ou plutôt les deux mondes d'Eugénie sont bien développés, s'opposant mais se complétant en Eugénie. D'ailleurs j'adore le personnage, surtout sa peur quand elle se rend compte qu'elle ne hait pas tant que ça une partie d'elle. Seul (gros) bémol, je ne comprends pas le choix de l'auteur pour un triangle amoureux. J'avoue en avoir par dessus ma tête de ça surtout que beaucoup d'auteur de ce genre l'utilise. Je peux comprendre que l'auteur ait voulu soumettre à son personnage un nouveau dilemme, comme d'autre partie de sa vie. Pourtant j'espère que cela se règlera rapidement et que ça ne traine pas en longueur comme souvent. A part ça, super livre, j'achèterai le tome 2 pour découvrir la suite de ses aventures, lol.

Ajouter un commentaire