Les Enfants Magiques

Auteur : Tiburce Oger
Saga : les Chevaliers d'Emeraude
Rang dans la saga : N° 1
Editeur : casterman
Date de parution : mercredi 31 août 2011
Public : 15 ans et plus
Genre : Bande-dessinée
Note de la rédaction :
Note des internautes :

4° de couverture

"Oyez,Oyez !

Le roi Emeraude 1er et le magicien Elund sont à la recherche de jeunes enfants de cinq et six ans affichant des dons surnaturels!

Emmenez-les à Emeraude où ils seront mis à l'épreuve afin de déterminer s'ils sont suffisamment puissants pour devenir des chevaliers d'Emeraude !"

Notre avis

Avis de JackHarkness: 5/5

Que s’est-il passé avant la saga des chevaliers d’émeraude ? Cette question a été posée à Anne Robillard maintes et maintes fois. Alors pour y répondre, en collaboration avec Tiburce Oger, elle a décidé de faire une bande dessinée sur plusieurs trilogies.

Les enfants magiques nous raconte la préparation de la guerre imminente entre Enkidiev mené par Émeraude 1er et l’empereur Amecareth. Le magicien Elund décide de chercher dans tout le continent d’Enkidiev des enfants ayant des aptitudes magiques extraordinaires. Il va les éduquer afin de les transformer en Chevalier.

Je suis très pointilleux pour une B.D. Il faut que les dessins soient bien faits, les dialogues sympas et l’histoire en elle-même tienne la route surtout s’il s’agit d’une saga.

Les dessins de Tiburce Oger sont excellents, à la fois ronds et rectilignes et le trait est fluide. L’atmosphère des livres resurgit par les décors très détaillés et par les couleurs très bien choisies par ailleurs.

Le synopsis est très simple. On sent qu’Anne Robillard n’a pas voulu en faire des tonnes dans le scénario. Il n’est pas minimaliste non plus. Il est correct : il met en place l’intrigue des deux prochains opus.

Les dialogues sont aussi dans la simplicité. On n’a pas de longues diatribes. Les bulles sont courtes. L’ensemble dessin-bulle est judicieusement bien réalisé.

Les enfants magiques est une excellente B.D. pour les fans de la première heure mais aussi pour les nouveaux arrivants dans le monde d’Anne Robillard.

Les prochains tomes seront attendus avec impatience...

 

 

L'avis de Chani 3/5

 

On ne présente plus Les chevaliers d’Émeraude, la série phare de la québécoise Anne Robillard.

La saga commençait alors que la première génération achevait sa formation, et la BD va quant à elle nous dévoiler leur enfance, et les circonstances ayant amené le roi d’Émeraude à chercher les enfants magiques.

 

Fan inconditionnelle des romans, j’avais envie de découvrir cette bande dessinée, et en même temps j’appréhendais un peu. C’est toujours délicat de voir ses personnages préférés transposés sur écran ou sur papier, leur représentation pouvant ne pas coller avec l’idée que l’on s’en faisait.

Si je suis globalement satisfaite de ma lecture, il y a quelques petites choses qui m’ont chiffonnée. L’histoire va par exemple trop vite, et le lecteur n’a pas le temps d’être immergé dans la vie de nos chevaliers. De la même manière, si le graphisme est très agréable dans son ensemble, je n’ai pu m’empêcher d’être déçue en voyant le visage de certains personnages, notamment Santo, mon personnage préféré dont j’avais une idée très précise, qui ne cadre pas vraiment avec ce que j’ai eu sous les yeux.

Néanmoins, si l’on dissocie la BD des romans, je la trouve très réussie, divertissante et enjouée. Un bon moyen de faire découvrir la saga, ou de s’y replonger le temps de quelques planches…

JackHarkness Le dimanche 7 août 2011 à 9:57
Pour la BD, vous n'avez pas besoin d'entreprendre la lecture des 12 tomes pour l'apprécier. La Bande dessinée est tellement bien faite que même sans les 12 tomes des Chevaliers d'Emeraude vous comprenez parfaitement cet opus

elawilan Le jeudi 4 août 2011 à 9:57
Il est vrai que ce premier tome est réellement excellent, je vais tous les relire pour me plonger ensuite dans le 7 sans rien avoir oublié

Ajouter un commentaire